Mbaye-Mbaye (Tivaouane), 13 jan  (APS) – Le sous-préfet de Méouane Pape Amadou Sall a  bouclé, vendredi, dans la cité Mbaye-Mbaye de Mboro (Thiès, Ouest), une opération qui a permis de distribuer plus  1.000 prothèses de jambe et de bras, offertes par les Industries chimiques du Sénégal (ICS), a constaté l’APS.

L’opération de distribution de prothèses a été lancée le 21 décembre dernier à Mbaye-Mbaye, dans la commune de Mboro, dans le département de Tivaouane.

“Après deux mois de distribution, plus de 1.000 personnes, dont des enfants de six ans, ont pu bénéficier de ces prothèses”, a indiqué Sandrine Gomes, responsable du développement durable et de la communication des ICS. Elle a félicité les structures indiennes et sénégalaises qui ont facilité la disponibilité des prothèses.

“Ce projet est né de la volonté des ICS de contribuer de façon durable, directe et positive, à la vie des personnes et au bien-être des populations”, a-t-elle dit, notant que ces besoins ont été exprimés par les structures sanitaires, avec lesquelles la société productrice d’engrais et d’acide phosphorique a échangé.

“Ainsi, nous  avons compris  qu’il y avait un besoin énorme de prothèses  et des difficultés réelles pour les acquérir”, a souligné la responsable du développement durable.

Elle s’est réjouie du fait que depuis le 21 décembre, “tous les jours 20 à 30 personnes  arrivaient de partout le matin, en espérant repartir le soir avec l’usage de leurs deux jambes”. L’agent des ICS a relevé qu’il faut débourser “au moins 800.000 francs ou plus d’ un million”, pour acheter des prothèses au Sénégal.

“A l’heure du bilan, les ICS sont très satisfaites du bonheur retrouvé de ces personnes, démunies la plupart, et qui toutes ont retrouvé leur totale mobilité”, a témoigné Sandrine Gomes.

Le sous-préfet de Méouane a sur la même lancée, noté que l’attribution sur toute l’étendue du territoire national, de prothèses à des personnes à mobilité réduite, a satisfait les espoirs d’une vie meilleure chez les bénéficiaires. Ces appareils ont coûté “plus d’un milliard de francs CFA”, a noté le représentant de l’Etat.

“Un marabout m’a dit qu’il a retrouvé sa vie d’antan, quand il a obtenu une prothèse pour l’usage correct de sa jambe amputée”, a raconté Amadou Sall, se faisant l’écho du soulagement de cet homme qui ne pouvait plus sortir de chez lui, depuis qu’il avait perdu un membre inférieur.

Le gouverneur de Thiès qu’il représentait à cette cérémonie, mesurait l’envergure de ce geste, a-t-il fait valoir, non sans ajouter : “Votre don a permis d’appareiller des Sénégalais venus de partout au Sénégal”.

Abdallah Tall, maire de Mboro, a, au nom des populations et de l’association des maires de l’arrondissement de Méouane, loué ce geste à caractère social du département développement durable des ICS.

“Je me réjouis de cet acte qui a lieu aujourd’hui dans la commune que j’ai l’honneur de diriger”, a-t-il lancé.

“Tous les chefs de village, de quartier et les responsables des groupements féminins peuvent témoigner que cet honneur est une marque indélébile dans la prise en charge des préoccupations relatives aux personnes handicapées”,  a-t-il insisté.

MKB/ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASIE-MEDIAS / L’APS et l’AZERTAC, son homologue d’Azerbaïdjan, signent un accord de partenariat

Susha, 22 juil (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) et l’Agence d’informatio…