Saly, 24 juil (APS) – Un atelier de renforcement de capacités sur les procédures de préparation, d’examen, de vote, d’exécution et de contrôle des lois de finance, s’est ouvert lundi à Saly Portudal (Mbour, ouest), à l’intention des députés membres de la Commission des finances et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale, a constaté l’APS.

 Cette rencontre est organisée en partenariat avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID) à travers son programme d’appui à la gestion des finances publiques. Il vise à améliorer l’efficacité des dépenses, la transparence budgétaire ainsi que l’engagement des citoyens pour une croissance économique plus inclusive.

Cette formation va permettre aux membres de la Commission de se familiariser avec les nouvelles directives ainsi que les principaux documents budgétaires qu’ils seront amenés à évaluer. 

‘’La quatorzième Législature a examiné sa première Loi de finances sous le format budget-programme ainsi que ses premières lois de règlement. Elle a pris le train en marche du changement total de paradigme dans la gestion des finances publiques qui se déclinait au travers de deux réformes majeures : la budgétisation en programmes et la déconcentration de l’ordonnancement en matière de dépenses’’, a fait savoir le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Ibrahima Baba Sall 

Selon lui, “il est ressorti des débats en Commission des finances et du contrôle budgétaire et lors de la plénière pour l’examen et le vote de la LFI 2023 que les députés avaient un grand besoin de renforcement de capacités non seulement sur les lois de finances, mais sur le fonctionnement même de l’Assemblée nationale”. 

“Une Assemblée nationale forte et capable de remplir son rôle de contrôle législatif sur la mise en œuvre des politiques est fondamentale pour relever les défis d’un pays, en particulier un pays émergent et en pleine croissance”, a de son côté indiqué le directeur des programmes de l’USAID, Mark Childerhose

 Il a souligné que le projet de l’USAID d’appui aux réformes des finances publiques intègre des approches innovantes pour faire avancer les réformes des systèmes budgétaires et financiers du gouvernement du Sénégal. “En collaboration avec la société civile, nous pouvons contribuer davantage à améliorer l’interaction entre l’Assemblée nationale et les citoyens pour une meilleure visibilité du travail des parlementaires”, a-t-il assuré.

 A termes, a-t-il ajouté, l’objectif du projet est d’étendre la formation à l’ensemble des commissions de l’Assemblée Nationale, par conséquent à tous les députés, afin de les outiller pour exercer pleinement leurs missions et responsabilités. 

MF/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …