Koumbal (Kaolack), 3 juil (APS) – Le coordonnateur de la Direction générale de comptabilité publique et du trésor (DGCPT), Cheikh Ndiaye, a invité les collectivités territoriales à s’impliquer davantage dans la réalisation des infrastructures sportives relevant de leurs compétences pour accompagner les initiatives du gouvernement.

‘’Dans la volonté de l’Etat du Sénégal de moderniser et de mettre aux normes les infrastructures sportives, dans un contexte où le sport est une compétence transférée, l’Etat s’occupant des stades nationaux et régionaux, les collectivités territoriales doivent s’occuper quand même des stades municipaux et départementaux’’, a-t-il dit.

M. Ndiaye a fait cette déclaration dimanche en marge de la finale de l’édition 2022 du championnat national populaire (CNP) de la zone 10 B de Koumbal affiliée à l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (ODCAV) de Kaolack (centre). Cette finale, dont il était le parrain, mettait aux prises l’ASC UFAN (2) à l’ASC ODB (1).

”Il est tout à fait normal que l’Etat, qui s’occupe également du sport de haut niveau, ait la volonté de réhabiliter, de construire et de moderniser les infrastructures sportives avec l’érection de stades nationaux et régionaux, d’accompagner les communes et autres conseils départementaux pour la mise aux normes de ces  infrastructures destinées à toutes les disciplines sportives”, a-t-il ajouté.

‘’Au niveau de Kaolack, aussi bien dans le football que dans les autres disciplines sportives, je suis un acteur clé qui accompagne l’ensemble du mouvement sportif. Donc, il est tout à fait normal et logique que cette zone de Koumbal où je suis né me fait l’honneur d’être le parrain de cette belle finale’’, a-t-il encore souligné.

Le coordonnateur de la DGCPT a indiqué que l’Etat du Sénégal qui est dans une dynamique de contractualisation et de partenariat avec les collectivités territoriales essaie de mettre aux normes ces infrastructures.

‘’A notre niveau, on ne cesse de chercher les voies et moyens pouvant permettre aux collectivités territoriales de la région de Kaolack d’agir dans les domaines prioritaires que sont la santé, l’éducation, les sports, la culture et tous les autres domaines de compétence qui ont été transférés’’, a assuré Ndiaye.

ADE/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-METEO / ”Les conditions favorables” à des manifestions pluvio-orageuses sur une ”bonne partie” du territoire national

Dakar, 18 juin (APS) – L’Agence nationale de l’aviation civile et de la …