Dakar, 22 juin (APS) – Les chaînes de valeur peuvent aider à tirer profit de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), a laissé entendre, jeudi, à Dakar, la directrice du bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, Ngoné Diop.

“Il y a une corrélation très forte entre la création de chaînes de valeur et l’intégration régionale”, a-t-elle dit en intervenant à une réunion régionale des organisations intergouvernementales de l’Afrique de l’Ouest.

“Nous avons une opportunité pour pouvoir accélérer ce processus de mise en œuvre de la ZLECAF”, a affirmé Mme Diop lors de cette rencontre, qui a pour thème : “Promouvoir les chaînes de valeur régionales et la sécurité alimentaire pour renforcer l’intégration régionale et le développement durable en Afrique de l’Ouest”.

Les chaînes de valeur peuvent être définies, en matière d’agriculture, comme les acteurs et les activités faisant passer les produits agricoles de la production à leur consommation finale.

Le Programme alimentaire mondial, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et le Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel sont représentés à cette rencontre de deux jours.

Selon Ngoné Diop, cette relation entre l’intégration régionale et les chaînes de valeur régionales est essentiel “pour répondre aux défis de la crise alimentaire et […] de la transformation structurelle de nos économies”.

Elle souligne “l’urgence de développer les chaînes de valeur […] pour pouvoir au mieux accélérer la mise en œuvre de la ZLECAF, un marché de 1,2 milliard de consommateurs”.

Mme Diop appelle les États à prendre “en compte […] toutes les données qu’on va leur présenter pour informer leur politique industrielle et économique”.

“L’agriculture […] est la clé de voûte de la transformation structurelle, et nous ne devons pas retarder ce processus de transformation”, a-t-elle souligné en intervenant à la rencontre.

Souleymane Diallo, le coordonnateur de la direction générale de la planification et des politiques économiques du ministère sénégalais de l’Économie, du Plan et de la Coopération, a relevé l’importance de la réflexion menée à l’initiative du bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique.

“Aujourd’hui, le Sénégal et tous les pays africains s’engagent souvent dans une démarche d’insertion des chaînes de valeur régionales et mondiales”, a ajouté M. Diallo.

FD/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL / Tournoi féminin UFOA U20 : le Sénégal s’impose d’entrée face à la Gambie

Dakar, 20 mai (APS) – L’équipe du Sénégal U20 a dominé la Gambie sur le score de deu…