Dakar, 5 mars (APS) – Le comité exécutif du Réseau africain de la commande publique (RACOP) va procéder à la passation de charges entre la Côte d’Ivoire et le Rwanda, mercredi et jeudi, à Kigali, la capitale rwandaise, a-t-on appris de ses dirigeants, mardi.

Le Rwanda va assurer la présidence tournante du RACOP au cours de cette année, selon un communiqué de la structure.

‘’Le choix du Rwanda a été entériné lors de la troisième assemblée générale du RACOP, qui s’est tenue du 13 au 16 novembre 2023 à Abidjan, en Côte d’Ivoire’’, rappelle la même source.

Le comité exécutif de ce réseau d’administrations chargées de la commande publique a été élu en Eswatini en 2022 et comprend des membres des cinq régions d’Afrique (Ouest, Est, Afrique australe, Nord et Centre).

Outre la passation de charges, les participants de la réunion de Kigali auront à examiner et à approuver des propositions du secrétariat technique du RACOP en vue du ‘’bon fonctionnement du réseau’’.

Il s’agit, entre autres, de l’approbation du plan d’affaires et de l’adoption du budget de cette année, selon le communiqué.

La même source précise que ‘’la réunion se déroulera en format hybride, ce qui permettra à la fois la participation en présentiel et en ligne’’.

Des membres clés de la direction du RACOP, dont son président sortant et son successeur, le vice-président, le secrétaire technique et des juristes de la Côte d’Ivoire et du Mali vont participer à la réunion en présentiel.

Une assemblée générale extraordinaire en ligne est également prévue dans le but d’‘’entériner’’ les documents du réseau examinés lors de sa réunion à Abidjan.

Le Réseau africain de la commande publique, créé en 2018 à Lomé, la capitale du Togo, réunit des administrations de 43 pays africains partageant ‘’les mêmes défis’’ en matière de passation des marchés publics.

Ses membres disent vouloir assurer une commande publique ‘’solide, efficace, transparente, équitable et garantissant une valeur optimale pour l’argent public’’.

‘’L’objectif principal du RACOP est de promouvoir le développement et l’intégration régionale par le biais d’une coopération active entre ses membres, en vue de l’amélioration des marchés publics’’, ajoute le communiqué.

Le réseau se veut, pour atteindre cet objectif, ‘’une plateforme régulière et durable d’apprentissage et de réseautage pour ses membres’’.

ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

AFRIQUE-ONU-CRISE / Abdoulaye Bathily démissionne de son poste d’émissaire de l’ONU en Libye

Dakar, 16 avr (APS) – Le représentant spécial de l’Organisation des Nations un…