Dakar, 10 juillet (APS) – Le taux d’électrification au Sénégal s’établit au niveau national, en fin 2022, à 85% en milieu urbain et à 60 % en milieu rural, a indiqué, lundi, la ministre du Pétrole et des Energies, Aïssatou Sophie Gladima, soulignant que ”l’accès universel est presque une réalité en milieu urbain (…)”.

‘’Aujourd’hui, les taux d’accès à l’accès à l’électricité diffèrent. Quand on est en milieu urbain, on est pratiquement à 85%. Dans le milieu rural, où l’électrification a démarré, on est à 60%’’, a-t-elle précisé.

‘’Cela montre que l’accès universel est presque une réalité en milieu urbain même s’il faut noter que la plupart des villes sont en pleine extension, ce qui entraîne de nouveaux besoins’’, a expliqué la ministre du Pétrole et des énergies qui faisait face aux Hauts conseillers des collectivités territoriales dans le cadre d’une série de consultations sur le thème ‘’défis de l’exploitation du pétrole et du gaz sur l’économie maritime et l’environnement marin’’.

Selon la ministre, le Sénégal est aujourd’hui à six mille deux cents villages électrifiés. ”Notre ambition est d’arriver à une équité dans l’accès universel à l’électricité, fondement du développement socio-économique des territoires pour l’émergence du pays en 2035”, a-t-elle souligné.

Elle a indiqué que le gouvernement était en train ”de consentir des efforts considérables, pour résorber la question de l’iniquité territoriale en matière d’accès à l’énergie’’.

‘’Le Plan opérationnel pour l’accès universel en 2025 a permis de réaliser la cartographie la plus récente des localités mais également des populations sans accès à l’électricité’’, a-t-elle assuré.

Mme Gladima fait savoir que la répartition du nombre de localités rurales à électrifier par technologie et par région est connue.

Il s’agit, selon elle de ‘’52% des localités qui seront raccordées à travers un réseau électrique moyenne tension (MT) soit 74% de la population concernée. Trente-deux pourcent des localités seront électrifiées avec des systèmes photovoltaïques individuels, soit 8% de la population concernée’’.

La ministre a ajouté que ‘’dix-sept (17) pourcent des localités seront alimentées à travers des mini-centrales solaires avec leur réseau, soit 18% de la population concernée’’.

Sophie Gladima a indiqué que ‘’le coût des investissements à réaliser pour mettre en œuvre le programme en zone rurale est estimé à près de 631 milliards de FCFA’’.

‘’Pour la mobilisation des financements, en collaboration avec le Ministère chargé de la coopération, une table ronde pour le financement de l’accès universel a été organisée en avril 2021 et a regroupé les partenaires au développement et le secteur privé’’, a-t-elle dit.

Selon elle, ”l’engagement fort des partenaires a été matérialisé par la mise en vigueur du projet d’accélération de l’accès universel à l’électricité (PADAES) en avril 2022 avec le concours financier de la Banque mondiale’’. Il cible au total, selon elle, dix-mille-dix (10010) localités.

La ministre a signalé que le Programme d’appui au développement des énergies renouvelables pour l’accès universel (PADERAU) cofinancé par l’Union européenne et l’Agence française de développement vise l’électrification de 600 localités.

Ces projets viennent s’ajouter, selon ses dires, ‘’aux projets déjà en cours au niveau de SENELEC, de l’Agence sénégalaise d’électrification rural (ASER) mais aussi du Programme d’Urgence de développement communautaire (PUDC) sous le couvert du Ministère qui a mis en place un mécanisme de coordination plus soutenu pour ”assurer l’atteinte des objectifs dans les délais’’.

Elle a indiqué que le gouvernement du Sénégal avait pris la décision d’harmoniser les tarifs de l’électricité sur l’ensemble du territoire dans ”le but de rétablir l’égalité de traitement des usagers devant le service public de l’électricité’’.

CS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RESSOURCES MINIERES-COLLECTIVES / Kédougou : Birame Soulèye Diop en visite sur des sites d’orpaillage

Kédougou 26 mai (APS) – Le ministre de l’Energie, du Pétrole et des Mines, Bir…