Dakar, 30 juin (APS) – La Banque mondiale déclare avoir approuvé deux financements d’un montant global de 285 millions de dollars US, environ 171,2 milliards de francs CFA, destinés à la prévention des inondations au Sénégal et à l’adaptation de l’enseignement supérieur du pays aux besoins des employeurs.

Selon un communiqué reçu de son bureau à Dakar, un premier financement de 135 millions de dollars US – environ 81,1 milliards de francs CFA, selon le cours actuel du dollar US – a été approuvé jeudi 29 juin pour ‘’réduire les risques d’inondation dans les zones périurbaines de Dakar’’.

Les fonds mis à la disposition du Sénégal serviront à ‘’anticiper [les risques d’inondation], grâce au renforcement des capacités de planification et de gestion urbaine’’.

Le financement de 81,1 milliards de francs CFA est le deuxième qu’accorde la Banque mondiale au Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique 2 (PROGEP 2).

‘’Le financement initial du PROGEP 2 a déjà permis la construction de plus de 14 kilomètres de canaux primaires et secondaires, qui protègent 55.000 personnes et 345 hectares des inondations’’, explique le communiqué de l’institution financière.

‘’Dans le sillage de ces résultats positifs, nous sommes confiants que ce financement additionnel pourra apporter des solutions structurelles pour atténuer l’impact des fortes pluies dans les zones urbaines prioritaires identifiées par le gouvernement’’, déclare dans le communiqué la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Keiko Miwa.

Prévue initialement en 2026, la clôture du projet sera reportée en juillet 2029, selon la même source.

La Banque mondiale déclare dans un autre communiqué avoir approuvé un financement de 150 millions de dollars US – environ 90,1 milliards de francs CFA – pour le Sénégal, dans le but d’‘’améliorer la capacité des établissements d’enseignement supérieur’’.

Ce financement permettra au Sénégal d’‘’adapter les compétences enseignées aux besoins du marché de l’emploi’’.

Ce financement approuvé jeudi 29 juin ‘’s’accompagne d’une subvention de 1,9 million de dollars US (1,5 milliard de francs CFA) provenant du fonds fiduciaire multi-donateurs du Partenariat pour l’éducation de la petite enfance’’.

‘’Ce soutien a pour cadre le Projet de l’enseignement supérieur professionnel orienté insertion et réussite des jeunes.

Il (ce projet) est conçu pour améliorer les performances économiques des diplômés de l’enseignement supérieur, conformément aux objectifs de promotion de la croissance inclusive, de la prospérité partagée et de l’égalité des sexes au Sénégal’’, explique la Banque mondiale.

‘’Nous sommes confiants quant à l’atteinte des objectifs de ce projet s’inspirant des résultats déjà satisfaisants de l’institut supérieur d’études professionnels (ISEP) de Thiès (ouest), financé par la Banque mondiale’’, ajoute la même source.

Elle précise que le financement destiné à l’enseignement supérieur sénégalais va lui permettre de construire huit autres ISEP.

Les compétences professionnelles adéquates et pertinentes qu’offrent les ISEP vont favoriser une intégration rapide des bénéficiaires au marché du travail, assure l’institution financière.

‘’Ce projet devrait avoir un impact positif avec, à court terme, l’inscription de plus de 16.000 étudiants en tant que premières cohortes dans les ISEP nouvellement créés’’, a dit dans le communiqué la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal.

Les huit futurs ISEP ‘’seront construits dans des régions aux profils différents, selon les besoins socioéconomiques’’.

ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Communiqué du conseil des ministres du mercredi 22 mai 2024

Dakar, 22 mai (APS) – Le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Bassirou Diomaye D…