Dakar, 5 oct (APS) – Le ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba, s’est réjoui, jeudi, à Dakar, de la solidité du secteur bancaire sénégalais, qui a récemment connu ‘’un renforcement des fonds propres effectifs’’ des établissements de crédit.

‘’En dépit des multiples et récents chocs, le secteur bancaire local demeure solide’’, a souligné M. Ba lors d’une réunion du Conseil national du crédit (CNC).

Le secteur bancaire sénégalais a connu une ‘’amélioration de la situation prudentielle, à la faveur d’un renforcement des fonds propres effectifs des établissements de crédit et d’un taux de prêts nets improductifs contenu, bien que les crédits nets progressent, tout comme les dépôts’’, a-t-il dit.

‘’L’activité de portefeuille […] reste dynamique, avec une hausse de la souscription en titres émis par les États’’, a poursuivi Mamadou Moustapha Ba en présence des membres du CNC, dont le représentant de la direction nationale – pour le Sénégal – de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

‘’Les encours de crédits des banques ont progressé de 14,5 % en glissement annuel, pour s’établir à 6.891 milliards francs CFA à fin juin 2023’’, a-t-il indiqué.

La rentabilité des capitaux propres des banques est ‘’satisfaisante’’

Le ministre des Finances et du Budget signale que ‘’la qualité du portefeuille s’est améliorée’’, le taux des créances en souffrance nettes des provisions ‘’ressortant à 3,5 % du total des crédits’’.

‘’La rentabilité des capitaux propres des banques s’établit à 15,1 % en 2022, contre 15,3% en 2021’’, a-t-il ajouté.

M. Ba estime que la rentabilité des capitaux propres des banques est ‘’satisfaisante’’. ‘’Elle s’établit à 15,1 % en 2022, contre 15,3 % en 2021. Ce profil se maintient sur le premier semestre 2023’’, a-t-il dit.

‘’Au plan prudentiel, a poursuivi le ministre des Finances et du Budget, les banques sont globalement en conformité avec les normes fixées.’’

Le ratio de solvabilité moyen s’élevait à 13,4 % à la fin juin 2023, pour une norme minimale de 11,5 %, selon Mamadou Moustapha Ba.

Il signale que l’encours des crédits distribués aux sociétaires et clients a progressé de 18 % en glissement annuel en s’établissant à 608 milliards de francs CFA à la fin de juin.

ABD/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …