Dakar, 29 déc (APS) – Le protocole d’accord signé entre le ministère de la Santé et de l’Action sociale et la Fédération des syndicats de la santé (F2S) est ”historique”, a estimé son coordonnateur, Arona Diop, soulignant que les points de revendications dataient de très longtemps.

‘’C’est un protocole historique parce que les points de revendications datent de très longtemps, avant même l’accord du mois de mai avec le gouvernement’’, a indiqué Arona Diop, vendredi, au sortir de la cérémonie de signature du protocole au siège du ministère.

Selon lui, ‘’l’indemnité de logement n’était  pas généralisée dans l’accord signé en  mai 2022 avec le gouvernement, ce qui était à l’origine du mouvement d’humeur dans le secteur de la santé’’.

Ce protocole d’accord  concerne le plan de carrière  notamment des infirmiers d’Etat, des techniciens supérieurs de santé, des assistants infirmiers d’Etat, la gouvernance sur le secteur de la santé et l’indemnité de logement accordée aux travailleurs de la santé.

‘’Nous nous félicitions de la compréhension du ministère de tutelle  et de son engagement pour que nous puissions former un  bloc et aller réclamer cette généralisation qui est acquise. Nous pensons que sous peu de temps cela va se matérialiser pour les bénéficiaires du secteur’’, a ajouté M. Diop, par ailleurs secrétaire général du syndicat Autonome des travailleurs de la santé (SAT-Santé).

Au titre des résultats obtenus dans l’évolution de la gestion de la carrière des agents, le ministre de la santé, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a précisé qu’il ”s’agit de la finalisation de la formation complémentaire des techniciens supérieurs devant permettre leur reclassement à la hiérarchie A2, du démarrage du PRECIS pour les infirmiers et sages-femmes n’ayant pas pu être reclassés,  de la révision du décret portant organisation de l’ENTSS prenant en compte le programme de reversement des aides sociaux”.

Selon la ministre, ‘’la réflexion se poursuit et les chantiers continuent de s’ouvrir pour les réformes pertinentes visant à toujours améliorer les conditions des personnels de la Santé et de l’Action sociale’’.

Sur les points de revendications concernant les ressources humaines, le protocole d’accord relève qu’il  s’agit de  réduire le temps de formation, de tenir compte de l’ancienneté dans la sélection des candidats et de publier la liste des agents formés et délivrer les diplômes requis.

Sur l’absorption progressive du personnel contractuel par la fonction publique et la Régularisation de la situation administrative du personnel communautaire (CDS) et ”prestataires” des hôpitaux, le protocole indique que la tutelle s’engage à faire un plaidoyer auprès du chef de l’Etat pour un recrutement des agents contractuels dans la fonction publique et faciliter la liquidation des droits relatifs aux années de contractualisation auprès du ministère de la Fonction publique et du Renouveau du Service public.

La Fédération des syndicats de la santé (F2S) est composée de sept organisations syndicales.

SKS/OID/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ALLEMAGNE-COMMERCE / Médina Baye : un objectif de 2000 cantines visé par un programme de modernisation des sites de commerce

Kaolack, 3 mars (APS) – Un programme de modernisation des sites de commerce de Médina Baye…