Dakar, 16 mai (APS) – Le procès pour viols présumés de l’opposant Ousmane Sonko a été renvoyé à mardi prochain, en audience spéciale, a constaté un reporter de l’APS.

Ce procès s’était ouvert ce matin à Dakar, sans le maire de Ziguinchor, retiré depuis quelques jours dans cette ville du sud du Sénégal dont il est l’édile.

Ousmane Sonko a indiqué avoir décidé de ne plus collaborer avec la justice dans cette affaire politico-judiciaire qui tient en haleine le Sénégal depuis mars 2021 et dans le cadre de laquelle il est accusé de “viols répétés” et “menaces de mort” présumés par une masseuse dakaroise.

 

ESF/MTN/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE / Darou Mouhty : le Khalife salue les dispositions prises par Senelec pour un bon déroulement du Magal

Louga, 27 fév (APS)– Le khalife de Darou Mouhty (nord), par la voix de son porte-parole Se…