Saly, 1 déc (APS)- Le Port autonome de Dakar reçoit, chaque année, 3116 navires venus de divers pays à travers le monde, a révélé, vendredi à Saly (Mbour, Ouest), Mountaga Sy, directeur général de ladite infrastructure.

” Le Port autonome de Dakar est le poumon de l’économie. Il y a 3116 navires qui arrivent au Port chaque année, venant de tous les horizons. Nous avons au Port autonome de Dakar 800 équipes au niveau des plateformes pétrolières qui passent par le Port“, a relevé M. Sy.

Selon le DG du port qui prenait part à un atelier de réflexion sur ”les défis sécuritaires du domaine portuaire face aux nouvelles menaces“,  ” deux millions de personnes transitent par le Port“ chaque année, dont un million de personnes vont à Gorée et un million en Casamance.

” Le Port autonome de Dakar est un lieu d’échange de transit et de séjour d’événements extrêmement importants à sécuriser”, a-t-il souligné.

Le Capitaine de vaisseau Amadou Ndiaye, secrétaire général de la Haute autorité chargée de la coordination de la sécurité maritime, de la sûreté maritime et de la protection de l’environnement marin (HASSMAR), juge, dès lors, “fondamental“ de préserver cette plateforme de toute menace.

“Nous avons pensé impliquer les forces de défense et de sécurité, pour faire à notre niveau une présentation de l’ensemble des risques que nous avons identifiés et voir comment ils peuvent nous aider avec leur expertise pour les mitiger“, a relevé M. Sy.

Les conclusions issues de cet atelier devront, a précisé Mountaga Sy,  permettre de “soutenir les décisions des autorités en charge des choix opérationnels et capacitaires pour anticiper et conforter les dispositifs de gestion de la sécurité des infrastructures et de l’économie maritimes”.

 

DOB/ADI

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-INFRASTRUCTURES / Plaidoyer pour le bitumage de la route Kaffrine-Wilanene Taba

Kaffrine, 23 fév (APS) – Le coordonnateur de l’association de la famille Wilanene a plaidé…