Dakar, 25 oct (APS)  – Le prêt de 166 milliards accordé par le Fonds monétaire international (FMI) au Sénégal dans le cadre de son programme économique et financier, l’émigration irrégulière et l’alerte sur l’état de santé d’Ousmane Sonko sont les sujets en exergue dans les quotidiens parvenus mercredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’166 milliards de FCFA du FMI au Sénégal’’, affiche à sa Une Le Soleil qui signale que le Sénégal s’attend à recevoir ce financement avant la clôture des opérations financières de l’ année 2023. ‘’Un accord de principe allant dans ce sens a été conclu à l’issue d’une mission du Fonds dirigée par Edward Gernayel’’, mentionne le journal.

L’annonce a été faite mardi au cours d’une conférence de presse conjointe entre le chef de mission du FMI, Edward Gernayel, et le ministre sénégalais des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Bâ.

Dans une situation économique tendue, le Sénégal garde la confiance de ce partenaire stratégique qu’est le Fonds monétaire international (FMI), note Enquête en titrant :’’Le Sénégal décroche 166 milliards de francs CFA’’.

‘’Le FMI en mission au Sénégal dans le cadre de la première revue du nouveau programme économique et financier soutenu par le mécanisme de crédit (MEC) et la facilité de résilience et de durabilité (FRD) offre une issue positive au pays par l’octroi d’un financement de 166 milliards de francs CFA’’, rapporte le journal.

Concernant la croissance économique, ‘’le FMI baisse la note du Sénégal’’, souligne Bes Bi le jour, soulignant que la croissance économique est revue à la baisse de 5,3% à 4,1%.

Selon Vox populi, le retard de l’exploitation des hydrocarbures plombe la croissance initialement fixée à 10,6%. ‘’Avec 4,1% en 2023 et 8,5% en 2024, la croissance du Sénégal au-dessus des moyennes respectives de 3,3% et 4% des 48 pays d’Afrique subsaharienne’’, explique le journal, relevant que ”la croissance au Sénégal est toujours bonne” mais elle n’a pas atteint le taux d’avant la pandémie de Covid-19 et les différentes crises.

”Le Sénégal Champion’’, selon L’Info qui relève qu’en dépit de l’environnement international et du contexte socio-politique durant le premier semestre 2023 la croissance économique va ressortir avec un taux de 4,1% à la fin de l’année, soit au-dessus de la moyenne en Afrique subsaharienne qui est projetée à 3,3%.

L’état de santé d’Ousmane Sonko préoccupe les quotidiens.

”Ca recomace !’’ s’exclame à sa Une  Bès Bi Le Jour qui rapporte que l’opposant interné à l’hôpital principal de Dakar est dans un ‘’profond coma’’, selon son avocat. Me Clédor Ciré Ly ”interpelle Macky Sall et les religieux”, indique le journal.

”Ousmane Sonko est dans un profond coma après avoir repris sa grève de la faim, selon son avocat, qui redoute que l’irréparable se produise à tout moment. Il a appelé le chef de l’Etat, les autorités religieuses et la communauté internationale à intervenir pour le faire libérer”, mentionne la publication.

”Sonko, un coma inquiétant”, titre L’Observateur qui se fait écho de ”l’alerte des avocats, la stratégie de communication catastrophiste et la pression sur l’Etat”.

Au sujet de l’émigration irrégulière, Libération signale que ‘’la pirogue partie de Kayar a été secourue à Dakhla’’. ‘’Elle avait à son bord 128 personnes dont une quarantaine de mineurs, 21 femmes et deux bébés, tous les passagers sont sains et saufs’’. Le journal ajoute que cette embarcation était partie de Kayar il y a plus de 17 jours.

AB/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ISLAM-TABASKI / Richard-Toll : l’Imam ratib appelle à la cohésion sociale

Richard-Toll, 18 juin (APS) – L’imam ratib de Ndiangue, Bara Fall a appellé se…