Dakar, 25 oct (APS) – Le Colloque interreligieux annuel de la Fondation Konrad Adenauer planche sur ‘’les interconnections entre religion et communication en termes de transmission, de socialisation et d’interactions’’.

Cette rencontre de deux jours, ouverte mardi à Dakar, à la Maison de la presse, est organisée en partenariat avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, l’Ambassade d’Israël, l’Association sénégalaise de coopération décentralisée (ASECOD) et Timbuktu Institute.

La 15e édition de ce colloque interreligieux est ‘’Religion et communication entre socialisation, interaction et transmission’’. L’objectif est d’étudier ‘’les interconnections entre religion et communication en termes de transmission, de socialisation et d’interactions’’.

Durant deux jours, les réflexions porteront sur ‘’une meilleure compréhension des bonnes et mauvaises pratiques des moyens de transmission de la religion face aux mutations technologiques ; une meilleure connaissance des imbrications entre religion et numérique ; et enfin une prise de conscience de l’importance du dialogue des religions au regard de la montée de l’extrémisme dans les médias’’.

La religion s’inscrit ‘’dans le contexte de vision et valeur, d’ancrage, de soutien, de symboles, de codes donnant des cadres de conduite et de comportement dans un sens humanitaire et solidaire, aussi dans un sens moral et de médiation’’, a expliqué Caroline Hauptmann, Représentante Résidente de la FKA.

Quant à la communication, elle s’inscrit ‘’dans le contexte de relations humaines entre information, transmission avec tous ses aspects émotionnels et de conflictualité, d’interprétation et de perception et tout cela incorporé dans de différents environnements, qui peuvent être complexes, fragiles et très exposés’’, a-t-elle ajouté.

Selon Mme Hauptmann, ‘’le dialogue interreligieux par ce Colloque, peut contribuer à créer cet espace d’échange”.

”C’est un format transversal qui s‘adresse aux représentants et fidèles de toutes les religions et qui traite des sujets importants dans la perspective de faire dialoguer les membres de différentes religions autour d‘un thème et de faire émerger des synergies qui aideront à résoudre certains défis de notre monde actuel’’, a t-elle dit.

Le colloque réunit 150 hauts représentants de gouvernements et d’institutions publiques, diplomates, élus nationaux et locaux, représentants de la société civile, femmes, jeunes, étudiants, représentants des communautés, chefs traditionnels et religieux, chercheurs et représentants d’organisations régionales et internationales.

La rencontre prend fin ce mercredi.

NAN/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-EXAMENS / / BFEM : 11.716 candidats inscrits dans la région de Diourbel (IA)

Diourbel, 21 juil (APS) – La région de Diourbel compte pour la session 2024 de lR…