Dakar, 19 jan (APS) – La junte au pouvoir au Burkina Faso a affirmé, jeudi, avoir déjoué une tentative de déstabilisation du pays, dans un communiqué signé du porte-parole du gouvernement, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo.

‘’ Le gouvernement informe le peuple burkinabé, que depuis le 13 janvier 2024, les services de sécurité sont à pied d’œuvre pour démanteler un réseau de déstabilisation du Burkina Faso’’, indique notamment les autorités de transition dans un communiqué repris par la presse locale.

Le gouvernement burkinabé évoque ce réseau, composé aussi bien de militaires en fonction que des militaires radiés, des civils et des activistes, entre autres, planifiait de déstabiliser les institutions du Burkina Faso et de mettre un coup d’arrêt brutal au processus de refondation pour la dignité, l’intégrité, la liberté et la souveraineté du pays.

Il souligne que la ‘’date du 14 janvier 2024 était planifiée’’ pour l’exécution d’un ‘’coup d’État’’, selon un mode opératoire visant à ‘’créer des troubles favorables à l’intervention d’un commando venu de l’extérieur, en mesure d’attenter à la vie de plusieurs autorités de la Transition et de semer le chaos’’.

C’est la quatrième fois en quinze mois que les militaires au pouvoir au Burkina Faso annoncent avoir déjoué une tentative de coup d’État.

Des enquêtes sont en cours et des interpellations ont été menées, signalent les autorités de transition sans plus de détail sur le profil des personnes interrogées.

ABB/ASG/ASB/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Finales championnat D1 hommes/dames : la FSBB organise une conférence de presse d’avant match, vendredi

Dakar, 24 juil (APS) – La Fédération sénégalaise de basketball (FSBB) organise, vend…