Diamniadio, 6 juil (APS) – Le forum ‘’Invest in Sénégal’’, dont la première édition s’est ouverte jeudi à Diamniadio (ouest), va permettre au Sénégal d’ouvrir son économie au reste du monde, estime le président du Conseil national du patronat (CNP), Baïdy Agne.

‘’Le premier forum ‘Invest in Sénégal’ traduit votre volonté d’ouvrir davantage notre pays au monde économique, au regard de ses performances économiques, de ses capacités productives, de ses infrastructures de dernière génération, de ses ressources humaines jeunes et productives, sans oublier sa stabilité sociale et sa position géographique, carrefour de plusieurs destinations’’, a dit M. Agne à l’ouverture de cette rencontre économique de trois jours (6-8 juillet).

‘’Aujourd’hui, le regard que le secteur privé sénégalais porte sur le forum ‘Invest in Sénégal’ est celui qui nous invite à nouer des alliances stratégiques de partenariat et de co-investissement. Nos avantages comparatifs sont visibles : Dakar est déjà une ville attractive, avec les conférences internationales et les rencontres d’affaires’’, a-t-il souligné en présence du président de la République, Macky Sall, et d’autres personnalités, dont le vice-président de la Côte d’Ivoire, Tiémoko Meyliet Koné.

Le forum international consacré aux investissements est une opportunité pour le patronat sénégalais, dont la mission est d’‘’insérer le Sénégal dans l’agenda des investisseurs étrangers et de contribuer à faire de Dakar un hub de services et d’attractivité des investissements directs étrangers’’, a souligné le président du CNP, l’une des principales organisations patronales sénégalaises.

Baïdy Agne estime que le Sénégal réunit les conditions nécessaires à l’atteinte de cet objectif. ‘’Notre pays dispose d’un écosystème global approprié’’, a-t-il souligné à l’ouverture du forum ‘’Invest in Sénégal’’ organisé par l’APIX, l’agence gouvernementale chargée des investissements de l’Etat du Sénégal.

Baïdy Agne s’est réjoui par ailleurs de la décision prise par Macky Sall de ne pas briguer un troisième mandat en 2024, que le chef de l’Etat a rendu publique lundi dernier.

Cette décision survenue dans un contexte de vives tensions préélectorales accentuées par la volonté qui lui était prêtée de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà de son mandat en cours laisse une ‘’empreinte profonde dans l’histoire de notre pays, le Sénégal, de l’Afrique et bien au-delà’’ du continent, selon le président du CNP.

‘’Dans tous les pays du monde, une élection présidentielle suscite toujours des intérêts, des passions et des convoitises’’, a rappelé M. Agne, s’exclamant : ‘’Quelle belle leçon de démocratie […] que vous venez de donner lors de votre message à la nation !’’

ABD/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION / Bakel : quinze personnes, dont des agents de l’Etat, formées en informatique

Bakel, 21 avr (APS) – Quinze personnes, dont des agents de l’Etat et des étudiants, …