Fatick, 9 jan (APS) – La 24e édition du Festival national des arts et de la culture (Fesnac), qui a démarré lundi à Fatick (ouest), “doit être un moment privilégié de réflexion sur les problématiques propres à l’industrie culturelle”, a déclaré le président de la République, Macky Sall.

“Au-delà de sa dimension festive, le Fesnac doit être un moment privilégié de réflexion sur des problématiques propres à l’industrie culturelle”, a-t-il dit en présidant la cérémonie officielle d’ouverture du Fesnac 2024 dont le thème porte sur “Macky, les arts et le patrimoine”.

Macky Sall, en parlant de “problématiques propres à l’industrie culturelle”, a cité les conditions de vie et de travail des artistes et des professionnels de la culture dont les œuvres font selon lui rayonner le Sénégal au-delà de ses frontières.

Il a aussi évoqué “la protection intégrale des droits d’auteur” à travers la lutte contre la piraterie”.

“Au titre de nos efforts en faveur du monde des arts et de la culture, je rappelle que la promulgation de la loi sur le statut de l’artiste et des professionnels de la culture permettra de renforcer davantage l’entrepreneuriat culturel pour un art qui nourrit ses acteurs”, a-t-il indiqué.

Macky Sall a salué les nombreuses délégations ayant fait le déplacement à Fatick pour participer au Fesnac au nom de leurs pays, parmi lesquelles celle du Maroc, conduite par le ministre marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaïd.

Etaient également présents à cette cérémonie d’ouverture, le ministre gambien de la Culture, Hamet Ba, son homologue de la Guinée-Bissau et plusieurs ambassadeurs accrédités au Sénégal.

Les hommages rendus au président Sall

“La culture, c’est notre âme et notre identité”, a déclaré le chef de l’Etat, natif de Fatick dont il a également été le maire, ajoutant que la culture “est aussi ce fil d’Ariane qui, au-delà de nos diversités, nous relie et crée les interactions qui font l’harmonie de la nation”.

L’esprit du Fesnac étant de rassembler, il a invité “à célébrer et à valoriser notre patrimoine commun”.

”Le FESNAC, c’est faire vivre nos arts et lettres, nos sonorités modernes et notre folklore traditionnel riche et varié. C’est le ngoyaan, le yéla, le ngeul, le gumbé et le bugarabu. C’est aussi le kassak et le kankurang, le riiti, le xalam et la kora…”, a détaillé Macky Sall.

“Cette 12ème édition du Fesnac à Fatick, remonte le cours de l’histoire, au cœur de l’ancien royaume du Sine, terre de diversité culturelle multiséculaire”, a souligné le président Sall.

Selon lui, cette multiculturalité du Sine a été immortalisée dans “Nuit de Sine”, célèbre poème du premier président sénégalais président-poète Léopold Sédar Senghor ‘’illustre’’ fils du Sine qui l’a immortalisé dans ‘’Nuit de Sine’’.

L’ouverture du Fesnac au stade Massène Sène de Fatick a été marquée par la parade des différentes délégations représentant les différentes régions du pays, sous la forme d’une procession riche et colorée qui met en exergue la richesse du patrimoine culturel et folklorique des terroirs du pays.

Durant toute la cérémonie qui a duré plus de six heures d’horloge, des hommages ont été rendus au président Macky Sall sous diverses expressions artistiques.

En plus d’une toile qu’il a reçue du général Mansour Seck et du peintre Kalidou Kassé, Macky Sall s’est vu offrir un livre intitulé “Mélanges” et regroupant 28 contributions de Sénégalais, Gambiens et de personnalités d’autres pays, en reconnaissance de son apport à la Culture et à la nation.

Dans ce livre, ces “éminentes personnalités” du Sénégal et d’ailleurs “ont jeté un regard franc et sincère sur le parcours d’un homme qui a marqué durablement son passage à la tête du Sénégal”, selon les mots du ministre sénégalais de la Culture Aliou Sow, contenus dans un document consacré au Fesnac 2024.

Selon le professeur Abdoulaye Racine Senghor, président du conseil d’administration du Musée des Civilisations noires, “c’est très spontanément [que les auteurs de ce livre] ont écrit ce qu’ils ont vu et reconnu en Macky Sall”.

FKS/SDI/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / Maraîchage : Kaolack a été ‘’très dynamique’’ cette année (DRDR)

Kaolack, 2 mars (APS) – Le sous-secteur du maraîchage s’est avéré ‘’très dynamique’’ dans …