Fatick, 9 jan (APS) – La jeunesse africaine est appelée à concilier création artistique et dynamisme économique pour permettre à l’Afrique de porter des projets industriels de dimension mondiale, a soutenu lundi à Fatick (ouest) le ministre marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaïd.

“Notre continent a tous les atouts pour accueillir des projets industriels de dimension mondiale. C’est à notre jeunesse d’entamer ce travail et de faire converger création artistique, dynamisme économique et solidarité sociale”, a-t-il déclaré.

Mohamed Mehdi Bensaïd s’exprimait à l’ouverture de la 12ème édition du Festival national des arts et cultures (Fesnac), qui se tient à Fatick (8-12 janvier) et dont le Maroc est le pays invité d’honneur.

Les industries culturelles et créatives, “avenir de l’économie mondiale, devraient trouver en Afrique leur tremplin naturel”, a indiqué le ministre marocain en charge du secteur, selon qui le Sénégal et le Maroc représentant un exemple de “pluralisme dans la diversité”.

“Les nations sénégalaise et marocaine offrent des modèles de cohabitation harmonieuse. Dans ce contexte, a-t-il ajouté, la culture joue un rôle décisif en valorisant, nourrissant au monde nos arts, nos artistes, notre patrimoine ancien et nos créations présentes”.

Selon Mohamed Mehdi Bensaïd, le Sénégal et le Maroc, “accompagnés de leurs amis et de leurs voisins, ont désormais vocation d’ouvrir la voie à une communauté de coopération et d’émergence enracinée, dynamique et fidèle à soi.”

SDI/FKS/BK/MTN

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-GENRE / Vers la création d’un Conseil national des femmes 

Dakar, 2 mars (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a annoncé, vendredi, à Dakar, …