Dakar, 7 déc (APS) – Le directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Abdou Karim Sall, a jugé nécessaire, pour le Sénégal, de procéder à une mise à jour du cadre juridique de la protection des données personnelles.

‘’Il semble important, voire crucial, pour le législateur national, de procéder à une mise à jour du cadre juridique de la protection des données personnelles’’, a dit M. Sall lors de la signature de conventions de partenariat de l’ARTP avec la Commission de protection des données personnelles du Sénégal et l’École nationale de cybersécurité à vocation régionale de Dakar.

‘’De nouvelles dispositions [ont été prises] pour une adaptation de l’arsenal juridique, face aux défis de l’écosystème du numérique’’, a-t-il annoncé.

La mise à jour de la législation en matière de protection des données personnelles va aider à assurer la sécurité, la disponibilité et l’intégrité des données, selon le directeur général de l’ARTP.

‘’Il s’agira de limiter les risques d’accident, d’erreur, de sabotage ou […] d’atteinte à la vie privée des citoyens, à leur réputation et à leur crédibilité’’, a précisé Abdou Karim Sall.

La révolution numérique a créé de nouveaux prédateurs, qui peuvent faire du mal avec les données personnelles, a rappelé M. Sall.

AMN/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…