Saint-Louis, 14 mai (APS) – Le directeur du Centre de référence aux métiers du tourisme (CRMT) de Saint-Louis, El Hadj Malick Mbaye, se félicite des retombées jugées positives, en un an, du partenariat noué entre son établissement et le lycée international hôtelier de Lille (France).

”Depuis un an, notre établissement et le lycée international hôtelier de Lille ont noué un partenariat qui s’est matérialisé par le déplacement de certains de nos pensionnaires en France pour des échanges d’expérience”, a-t-il dit à des journalistes.

M. Mbaye s’exprimait lundi en marge d’une visite de partage d’une équipe de formateurs du lycée de Lille, une initiative qui a contribué à renforcer les capacités du personnel hôtelier local et initié une promotion du CRMT aux bonnes pratiques de la cuisine française.

”A Lille, nous leur avons appris à cuisiner le thiébou dieune (riz au poisson) qui est le plat national au Sénégal, et aujourd’hui, cette équipe de formateurs inculque les bases de la cuisine française à nos pensionnaires”, a-t-il relevé.

Selon le directeur du Centre de référence aux métiers du tourisme de Saint-Louis, les remarques des hôteliers sur la manière de cuisiner à la sénégalaise portent souvent sur “la trop forte teneur en sel” des plats sénégalais.

”Certains clients étrangers préfèrent des aliments, notamment la viande pas très bien cuite, et il fallait initier le personnel en exercice déjà et nos élèves à ces pratiques, car la clientèle des hôtels vient très souvent de l’étranger”, a expliqué El Hadj Malick Mbaye.

Arnauld Dutexte, enseignant au lycée international hôtelier de Lille, s’est aussi réjoui des échanges de la partie sénégalaise avec des professionnels locaux, insistant notamment sur la complémentarité entre les deux cuisines.

”Nous n’avons pas hésité une seule fois quand on a reçu cette invitation, et nous en profitons pour découvrir la cuisine sénégalaise, notamment le thiébou dieune très riche et complet”, a dit M. Dutexte, en compagnie de sa collègue Nafy Diène, d’origine sénégalaise.

Le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Badara Sambe, venu s’enquérir du séjour de la délégation française, a dit son espoir de voir les potentialités dont regorge la région en matière de tourisme exploitées, pour tirer vers le développement ce terroir qui a abrité la première capitale du Sénégal.

Les échanges entre les élèves du CRMT et les responsables du lycée français vont s’achever vendredi.

Le Centre de référence aux métiers du tourisme de Saint-Louis, créé en 2022 par l’Etat, a été confié aux hôteliers qui en assurent le conseil d’administration.

AMD/ADL/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-RIZICULTURE / Des opérations de lutte aviaire lancées à Richard-Toll

Dagana, 30 mai (APS)- La direction de la protection des végétaux (DPV) de la zone Nord a p…