Bakel, 17 nov (APS) – Le docteur Aliou Ba, adjoint du médecin-chef du district sanitaire de Bakel, a fait état vendredi de la détection fréquente du diabète, particulièrement celui de type 2, dans ce département de la région de Tambacounda (Est).

“Le diabète de type 2 est très fréquent avec des complications qui nécessitent des hospitalisations”, a-t-il notamment souligné en marge d’une conférence de presse organisée par l’ONG Amref Health Africa et le district sanitaire de Bakel dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale du diabète.

Il a fait remarquer que le diabète de type 2, caractérisé par des complications nécessitant des hospitalisations, y est souvent diagnostiqué, de même que d’autres formes de la maladie lors des consultations de routine.

Les célébrations de la Journée mondiale dédiée au diabète sont rythmées par des séances de dépistage prévues samedi et une randonnée pédestre le lendemain.

Le président de l’Assad-Bakel (Association sénégalaise d’appui aux diabétiques), Dia Diakité, a exprimé ses inquiétudes face à ‘’l’installation de la maladie’’ dans la localité, notant un nombre important de cas.

“On peut dire qu’il n’y a pas une maison à Bakel où un cas de diabète n’est pas noté. Le diabète s’est installé ici. C’est une maladie avec laquelle on ne peut pas vivre pendant plusieurs décennies”, a dit M. Diakité.

Bon nombre de personnes du troisième âge présentes à la cérémonie ont témoigné sur leur vécu avec la maladie lors de la célébration de cette Journée dont le thème cette année est : “Eduquer pour protéger l’avenir”.

Docteur Aliou Ba comme Dia Diakité ont souligné l’importance d’une alimentation équilibrée, en mettant l’accent sur la réduction de la consommation de sucre et de graisse pour fermer la porte au diabète.

“Il faut des mesures préventives, parce que c’est le plus important. Une alimentation équilibrée, mais également la lutte contre la sédentarité par des activités physiques, éviter les aliments sucrés et aller à l’hôpital pour recevoir et suivre les conseils d’un médecin traitant”, a indiqué le docteur Aliou Ba.

AND/AKS/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-AFRIQUE-SANTE / Couverture sanitaire universelle: des ministres africains plaident pour une mobilisation des ressources domestiques

De l’envoyée spéciale de l’APS :  Sokhna Khadidiatou Sakho Genève, 29 mai (APS) – Pl…