Sédhiou, 27 déc (APS) – Le budget 2024 de la commune de Sédhiou (sud) s’élève à 1 milliard 2 millions 680 milles francs CFA, dont une grande partie est réservée aux secteurs prioritaires tels que l’éducation, la santé et l’hydraulique.

Le budget voté mercredi ”reflète les ambitions du conseil municipal pour répondre aux préoccupations des populations de la commune”, a déclaré devant les journalistes à la fin de la session, El Hadji Oumar Kanté deuxième adjoint au maire de la commune de Sédhiou.

Il a souligné l’engagement de la municipalité à construire de nouvelles salles de classes et à réhabiliter celles qui se trouvent dans un état de délabrement.

Pour ce qui est des tables bancs, M. Kanté a annoncé qu’une enveloppe de dix millions de francs CFA est prévue dans le budget pour des achats et des réhabilitations.

Sur l’accès à l’eau et à l’électricité, l’élu local a déclaré que la commune a prévu cette année de faire une extension du réseau électrique et une adduction d’eau dans les quartiers périphériques.

”Nous avons prévu cette année de faire une adduction d’eau et une extension du réseau électrique pour soulager les quartiers périphériques de la ville”, a-t-il dit, non sans rappeler que la municipalité de Sédhiou a réalisé onze kilomètres d’adduction en eau sans compter les cinq kilomètres en cours de réalisation par l’État du Sénégal.

El Hadji Oumar Kanté a annoncé dans la foulée la construction en 2024 d’un marché à bétail, ”une veille doléance” des populations notamment des éleveurs.

Le deuxième adjoint au maire de la commune de Sédhiou a noté que des dispositions ont été prises de concert avec les autorités administratives locales pour exploiter les niches de recettes dont la commune dispose mais jusque-là non exploitées, citant le secteur des motos Jakarta.

”Nous avons constaté qu’on a beaucoup de niches de recettes qui ne sont pas exploitées. C’est pourquoi, cette année tous les moyens seront mis en œuvre pour pouvoir recouvrer le maximum de recettes municipales”, a-t-il fait savoir, indiquant que ces taxes doivent être recouvrées pour réaliser les projets de la mairie.

Selon lui, Sédhiou, étant la capitale régionale, doit être ”le fer de lance” pour booster le potentiel du terroir régional.

 

MS/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…