Dakar, 3 avr (APS) – Le président de la République nouvellement élu, Bassirou Diomaye Faye, a rappelé, mardi, l’’’urgence’’ pour le Sénégal de ‘’gagner [sa] souveraineté alimentaire’’.

‘’Il y a urgence à gagner notre souveraineté alimentaire en investissant plus et mieux dans l’agriculture, la pêche et l’élevage, les trois mamelles nourricières de notre pays’’, a-t-il notamment déclaré dans sa première adresse à la nation, à la veille de la célébration du 64e anniversaire de la fête de l’indépendance du Sénégal.

La souveraineté alimentaire a toujours été un leitmotiv pour les différents pouvoirs qui se sont succédé au Sénégal depuis son indépendance en 1960.

Les différentes campagnes agricoles menées chaque année ont très souvent charrié des contestations de la part des acteurs agricoles, sur la fixation du prix du kilogramme de semences, et les subventions allouées par l’État.  

Afin d’éviter que tels problèmes se reproduisent, le chef de l’Etat tient ‘’particulièrement à ce que les subventions substantielles dépensées chaque année dans la campagne agricole bénéficient aux véritables producteurs et non à des acteurs intermédiaires’’.

Pour le président Bassirou Diomaye Faye, l’anniversaire de l’indépendance ‘’est certes un évènement festif’’, mais elle constitue ‘’aussi et surtout un test de résilience et de grandeur pour la nation’’.

‘’Notre mérite et notre honneur, c’est de réussir l’épreuve, en affichant une confiance résolue en nous-mêmes, pour vaincre nos peurs et nos doutes, surmonter les obstacles devant nous, et poursuivre ensemble notre marche solidaire vers notre destin commun, main dans la main, épaule contre épaule’’, a-t-il lancé à l’endroit de ses compatriotes.

ABB/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-EQUIPEMENTS / Malika : une motopompe et du matériel roulant offerts à la SONAGED 

Malika, 16 avr (APS) –  Le Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des…