Diamniadio, 14 déc (APS) – Le Premier ministre Amadou Ba a magnifié, jeudi, la mise en place du Centre régional des urgences de l’OMS à Diamniadio, estimant que c’est une étape cruciale dans le cadre de la lutte contre les crises sanitaires et humanitaires.

‘’Je voudrai saluer à nouveau la mise en place du Centre régional des urgences de l’OMS à Dakar, qui marque une étape cruciale dans notre combat contre les crises sanitaires, et humanitaires’’, a déclaré le Premier ministre du Sénégal (PM).

Il présidait la cérémonie d’inauguration du hub régional des urgences de l’OMS qui va couvrir 27 pays d’Afrique de l’ouest et du centre.

Amadou Ba dit souhaiter ”vivement que ce hub puisse très rapidement monter en puissance et devenir le hub des hub en Afrique”.

Le chef du gouvernement dit être ‘’persuadé’’ que ce centre va améliorer la gestion des urgences sanitaires en Afrique, aussi bien dans la ‘’qualité’’ que dans la ‘’promptitude’’ des réponses aux épidémies.

Ce centre est une formidable ‘’opportunité’’ de renforcement des capacités ”pour nos personnels”, a t-il souligné.

‘’Fidèle à sa vocation de ville d’avenir, de modernité, d’expansion et d’ouverture, Diamniadio l’industrielle, la commerciale, la studieuse, la scientifique, la technologique, s’érige désormais comme siège de la gestion des urgences sanitaires en Afrique’’, s’est félicité le Premier ministre.

Le hub doté de nombreuses composantes, parmi lesquelles le pré-positionnement stratégique des fournitures d’urgence, permettra au bureau régional de l’OMS pour l’Afrique ‘’de venir en appui aux Etats membres touchés par des crises sanitaires ou humanitaires à travers une action plus rapide et mieux structurée’’, a expliqué M.Ba.

Au plan technique, le centre constitue, selon le Premier ministre, le moteur d’un programme de formation et d’information sur les urgences sanitaires et l’évaluation des risques, qui reposera sur quatre piliers majeurs.

Il a cité le renforcement des capacités de renseignements en santé publique afin de détecter précocement les événements sanitaires, les vérifier et évaluer les risques associés, l’amélioration de la surveillance épidémiologique et la riposte intégrée aux maladies.

Le centre permettra aussi d’assurer ‘’le soutien aux activités de diagnostic et de surveillance génomique’’, a dit Amadou Ba, ajoutant que la modernisation des systèmes de gestion de l’information et d’analyse des données sera assurée pour une meilleure surveillance des maladies.

Il a demandé aux différents départements sectoriels, sous l’impulsion de la ministre de la santé et de l’action sociale ”de poursuivre leur accompagnement afin de concrétiser la vocation de soutien logistique du hub de l’OMS’’.

Amadou Ba a invité l’OMS à poursuivre la collaboration étroite avec le ministère de la Santé pour continuer à ‘’déployer les nombreux efforts’’ notés depuis la mise en place de la couverture maladie universelle au Sénégal.

NSS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COLLECTIVITE / Diama : les conseillers municipaux invités à travailler en parfaite synergie avec les maires

Diama, 2 mars (APS) – Le sous-préfet de Ndiaye, Oumou Diamanka, a invité les conseil…