Dakar, 27 juin (APS) – Des quotidiens impressionnés par le budget de 7.000 milliards de francs CFA prévu par l’Etat pour l’année prochaine sont parvenus mardi à l’APS.

‘’Un record de 7.000 milliards de francs CFA attendu en 2024’’, souligne Le Soleil en faisant remarquer qu’il y aura une hausse de 585 milliards sur celui de l’exercice en cours.

‘’Nous avons enregistré un quasi-triplement en douze ans du budget initial de 2012, qui était de 2.344,8 milliards de francs CFA. Cette performance a été rendue possible notamment par la mobilisation satisfaisante des recettes internes’’, ajoute le même journal en citant Mamadou Moustapha Ba, le ministre des Finances et du Budget.

M. Ba, intervenant à un débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale, a annoncé, selon L’info, ‘’un nouveau programme avec le FMI (Fonds monétaire international)’’, pour lequel il est prévu un financement de 1.150 milliards de francs CFA, ‘’sans incidence sur notre endettement’’.

Le désenclavement, l’équité territoriale, l’amélioration du cadre de vie, le renforcement du dispositif de sécurité sociale, la promotion de la condition féminine, l’accès universel à l’eau et la sécurité publique sont les priorités de l’Etat pour l’année prochaine, rapporte WalfQuotidien en citant le ministre des Finances et du Budget.

‘’Des moyens colossaux affectés à la sécurité’’, retient Kritik’ à qui la hausse du budget et les priorités fixées par le gouvernement inspirent la question de savoir ‘’où on veut mener le pays durant les trois prochaines années’’.

‘’Le gras budget de Mamadou Moustapha Ba’’, titre Le Quotidien.

L’‘’autonomie’’ réclamée par la ville de Touba (centre) fait partie des autres sujets évoqués dans les quotidiens.

‘’Il y a un pays nommé Italie, dont Rome est la capitale. Dans cette capitale, il y a un chef religieux à la tête d’un Etat, avec ses propres attributs […] Et ce chef religieux n’est pas mieux habilité que Serigne Touba (le fondateur de la confrérie des mourides et de la ville de Touba) à avoir les mêmes prérogatives’’, note EnQuête en citant le khalife des mourides, Serigne Mountakha Mbacké.

‘’Un grand dignitaire religieux demande à ses fidèles de se préparer à l’‘indépendance’ de leur ville religieuse […] On parie qu’il y aura même des politiciens qui vont bientôt lui apporter leur soutien. C’est leur droit’’, commente Le Quotidien.

Le journal lance ensuite un message d’avertissement : ‘’Mais une fois la boîte de Pandore ouverte, et tous les marabouts demandant leur part d’autonomie pour leur localité, il faudra assumer. En attendant, l’Etat devrait-il continuer à garantir les services essentiels à des localités vouées à se séparer du reste du pays ?’’

Un ‘’chaînon manquant’’

Les journaux commentent aussi le réengagement de nombreux soldats démobilisés par l’Etat.

‘’Après la police et la gendarmerie en début d’année, l’armée a annoncé le réengagement de militaires libérés pour augmenter les effectifs des troupes’’, rapporte EnQuête en posant la question de savoir s’il s’agit ou pas d’‘’une nouvelle étape de l’anticipation des manifestations’’.

Bés Bi Le Jour note que ‘’cette décision de Sidiki Kaba (le ministre des Forces armées) survient dans un contexte de tensions politiques’’.

Le quotidien Record s’est intéressé au parcours du milieu de terrain Lamine Camara, qu’il considère comme le ‘’chaînon manquant’’ de l’équipe nationale senior de football du Sénégal.

‘’Il manque cruellement [à l’équipe le] profil’’ de Camara, vainqueur du Championnat d’Afrique des nations et de la CAN U20, dont il a été le meilleur joueur, ajoute Record.

Stades s’est intéressé à ces ‘’champions d’Afrique mal barrés’’, Keita Baldé Diao, Famara Diédhiou, Bamba Dieng et Bouna Sarr. ‘’Menacés par la compétition en sélection, ils s’éloignent du voyage en Côte d’Ivoire’’ – où se tiendra la prochaine Coupe d’Afrique des nations de football au début de l’année prochaine -, commente le journal.

Il leur reste sept mois pour ‘’convaincre’’ le sélectionneur national, Aliou Cissé, ajoute Stades.

ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches
Comments are closed.

Voir aussi...

MONDE-FOOTBALL-ELIMINATOIRES / Eliminatoires coupe du monde féminine U20: double confrontation Sénégal-Bénin, les 8 et 15 octobre

Dakar, 1er oct (APS) – L’équipe de football féminine du Sénégal des moins de 20 ans …