Dakar, 10 mai (APS) – Le biologiste Pierre Campredon a présenté mercredi à Dakar son livre blanc sur la biodiversité marine et côtière en Afrique de l’Ouest, élaboré à la demande du Partenaire régional pour la conservation de la zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest (PRCM) dans le cadre du Projet de réduction de l’impact des infrastructures côtières (PRISE) financé par la Fondation MAVA pour la nature, a constaté l’APS.

Il a été présenté devant une centaine de chercheurs africains et européens lors d’un symposium scientifique sur la biodiversité marine et côtière en Afrique de L’Ouest ouvert à Dakar depuis lundi dernier.

‘’Le livre blanc est d’abord un état des lieux de la biodiversité dans les zones côtières et d’autres régions d’Afrique de l’Ouest’’, a souligné son auteur qui précise qu’il est également un outil de plaidoyer en faveur de la recherche pour la conservation, les gouvernants, les bailleurs, les journalistes, etc.

Le biologiste Pierre Campredon a également souligné que des résultats encourageants sont notés durant ses recherches signalant de passage qu’un bon nombre d’espèces marines et côtières sont en bonne santé. Il a aussi souligné que des résultats inquiétants sont notés chez d’autres espèces d’où la nécessité d’efforts énormes à faire en matière de recherches, d’informations et de plaidoyers.

‘’Le livre dresse un inventaire de notre richesse patrimoniale, évoque les facteurs qui menacent les espèces et les écosystèmes, tout en proposant des mesures de conservation nécessaires à leur pérennité’’, a déclaré Ahmed Senhoury, directeur exécutif du PRCM. Selon lui, le livre blanc incite à unir nos forces et nos moyens pour en prendre soin collectivement et les transmettre en héritage aux générations futures.

Ahmed Senhoury, directeur exécutif du PRCM en a profité de la cérémonie pour offrir, en premier lieu, le livre blanc à la directrice générale de la Fondation MAVA pour la nature, Lynda Mansson saluant ainsi ses efforts dans le domaine de la conservation de la biodiversité en Afrique de l’Ouest.

‘’C’est avant tout un outil de communication (…) qui est bien illustré avec un langage très simple et très engageant et qui appelle à l’action’’, a pour sa part indiqué Charlotte Karibuhoye, responsable des Alliances stratégiques et directrice programme Afrique de l’Ouest de la Fondation MAVA.

Elle a ajouté que la version initiale de ce livre a été révisée, corrigée et complétée par une vingtaine de chercheurs et d’experts pour garantir sa qualité scientifique.

La directrice Charlotte Karibuhoye, par ailleurs auteure de la préface de ce livre, appelle déjà à réfléchir à la mise à jour du livre blanc. Selon elle, la situation va changer du fait des menaces qui perdurent dans le milieu de la biodiversité.

AN/ADC

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans environnement

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-EVENEMENT / Aux origines de la Ziar générale de Tivaouane, un rendez-vous entre un guide spirituel et ses disciples

Tivaouane  21 avr (APS) – Cinq ans après le décès de son père en 1922, Serigne Babac…