Latmingué (Kaolack), 7 fév (APS) – Birahim Fall, adjoint au sous-préfet de l’arrondissement de Koumbal, a procédé, mercredi, au lancement officiel d’un programme de renforcement au profit des élèves de la commune de Latmingué (Kaolack, centre) en classes d’examen dans les lycées et collèges d’enseignement moyen (CEM).

Ce programme, dont le financement tourne autour de six millions de francs CFA, concerne dix-huit classes pour huit-cent-soixante-douze élèves, précise-t-on du côté de la municipalité de Latmingué.

”Je trouve cette initiative très importante et qui vient à son heure, puisqu’elle permet aux élèves, enseignants, parents d’élève et toute la communauté éducative de se réunir autour de l’essentiel afin de permettre aux apprenants de booster leur taux de réussite dans les différents établissements scolaires’’, a souligné M. Fall.

Présidant la cérémonie de lancement de ce programme, l’autorité administrative, juge cette initiative, ‘’une première’’ dans l’arrondissement, ‘’très positive’’, et encourage les autorités territoriales à aller ‘’jusqu’au bout’’.

”Nous appelons tout un chacun à apporter sa pierre à l’édifice pour que ce projet puisse se pérenniser dans l’avenir’’, a insisté l’adjoint au sous-préfet de Koumbal qui a salué également la ‘’démarche inclusive’’ du maire de Latmingué, Dr Macoumba Diouf.

Le deuxième adjoint au maire de la commune de Latmingué, Mamadou Thioune, a rappelé que le premier magistrat de leur collectivité territoriale a fait de l’éducation une de ses priorités.

”C’est pourquoi il a consenti tous ces efforts-là pour aider à la mise en œuvre de ce programme de cours de renforcement, en collaboration avec les autorités académiques, l’Inspection de l’éducation et de la formation (IEF), les chefs de village, les gouvernements scolaires et tous les acteurs de l’acteur’’, a soutenu M. Thioune.

Selon lui, cette enveloppe de six millions de francs CFA devant financer ce programme n’est pas issue du budget municipal, mais plutôt des ‘’fonds propres’’ du maire qui a voulu, d’après Thioune, apporter sa contribution aux efforts de l’Etat, des parents d’élève et de la communauté éducative pour une école publique de qualité.

”Au-delà des classes d’examen qui sont dans le périmètre communal de Latmingué, d’autres élèves qui sont dans la même situation mais qui sont dans écoles implantées à Koutal (commune de Ndiaffate) sont pris en compte dans ce programme’’, a précisé Mamadou Thioune.

ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

Dakar, 21 fev (APS) – Au total, cent quatre artisans bijoutiers ont bénéficié, mercr…