Dakar, 26 fév (APS) – L’ancien ministre Pape Diouf a invité, lundi, les acteurs politiques sénégalais à ”privilégier le dialogue’’ afin de permettre au Sénégal de garder sa stabilité.

‘’Nous sommes à un tournant historique dans notre pays. Chacun doit prendre ses responsabilités pour dire ce qu’il pense à travers ce dialogue’’, a-t-il déclaré.

Il s’exprimait à son arrivée au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio, hôte du dialogue national initié par le chef de l’Etat, Macky Sall, après le report de la présidentielle du 25 février 2024.

Le fait pour chaque acteur politique de s’exprimer permettra au pays de ‘’retrouver la stabilité’’, a estimé Pape Diouf, président du Mouvement pour la démocratie et la République (MDR).

‘’S’il n’y a pas stabilité, s’il y a des troubles, chacun d’entre nous va le regretter’’, prévient l’ancien maire de Bambey, disant envisager le dialogue initié par le président Macky Sall avec ‘’beaucoup d’espoir’’.

Estimant qu’il y a un moyen de s’entendre, le président du Mouvement pour la démocratie et la République exhorte les responsables politiques ‘’à s’arrêter pour discuter entre Sénégalais’’. Cela permettra au Sénégal de garder son image de ‘’vitrine de la démocratie’’, a insisté Pape Diouf, qui fut notamment ministre de la Pêche sous les régimes d’Abdoulaye Wade et de Macky Sall.

Le président de la République a appelé à un dialogue national pour trouver une ”date consensuelle” pour l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février avant d’être reportée.

Seize candidats des dix-neuf retenus pour l’élection présidentielle ont annoncé leur refus de participer à ce dialogue qui se tient ce lundi et mardi dans la nouvelle ville de Diamniadio.

CS/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT / Réunions de Printemps : Dakar réarffime sa volonté de “compter d’abord sur ses propres moyens”

Dakar, 21 avr (APS) – Le Sénégal a mis à profit les réunions de Printemps 2024 du FM…