Louga, 15 mars (APS) – La directrice nationale du Village d’enfants SOS, Salima Gaye Diagne, et la représentante du directeur général d’Ecobank, Sokhna Nafissatou Touré, ont procédé, vendredi, au lancement des travaux d’un forage hydraulique au village d’enfants SOS de Louga, dont le coût est estimé à 20 millions de francs CFA, a constaté APS.

‘’Ce partenariat vise à mettre en œuvre un forage et des cultures maraîchères au sein du village d’enfants SOS, offrant ainsi une autonomie en eau et des économies substantielles pour la structure, mais également une opportunité d’emploi pour les jeunes de la communauté’’, a déclaré la directrice des opérations et de la technologie d’Ecobank, à l’issue de  la cérémonie de lancement des travaux du forage. Cette cérémonie a été précédée de la signature d’une convention de partenariat entre les deux entités.

Mme Touré a souligné que la banque a investi 20 millions de francs CFA dans la construction de ce forage. ‘’Ce financement entre dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE)” d’Ecobank, a-t-elle précisé.

Elle juge que ”ce projet revêt une importance capitale pour garantir une prise en charge de qualité des enfants et des jeunes’’.

La directrice nationale de SOS Village d’enfants, Salimata Gaye Diagne, souligne que ‘’les retombées sociales de ce projet sont significatives, notamment par la réduction substantielle des coûts liés à l’eau, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, la mise en place d’un périmètre maraîcher visant à renforcer la sécurité’’ alimentaire.

Elle a magnifié ‘’le geste hautement symbolique d’Ecobank’’ qui, selon elle, ‘’va permettre  au Village d’Enfants SOS de Louga, dont la facture d’eau représente un fardeau financier considérable– près d’un million de francs CFA– de faire des économies, mais également d’enrôler d’autres enfants’’.

‘’Sur le plan éducatif, le projet offre également des opportunités uniques aux élèves du groupe scolaire de SOS villages d’enfants au Sénégal, en leur permettant de s’engager dans des activités pratiques en lien avec l’agriculture et l’environnement, enrichissant ainsi leur expérience éducative’’, a-t-elle fait valoir.

DS/SKS/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…