Dakar, 4 mai (APS) – L’Association des maires du Sénégal (AMS) et celle des départements du Sénégal (ADS) se sont dit favorables, ce jeudi, à l’appel au dialogue lancé par le président de la République, Macky Sall, invitant tous les acteurs à s’impliquer en vue d’apporter leurs contributions pour préserver la cohésion sociale.

‘’Appréciant l’appel au dialogue formulé par le président de la République, nous avons décidé d’apporter notre soutien total (…). C’est une nécessité, c’est une obligation démocratique qui nous permettra de continuer à vivre dans la paix et dans une parfaite symbiose’’, a déclaré Oumar Ba, le président de l’Association des maires du Sénégal (AMS).

Il lisait une déclaration conjointe de l’AMS et de l’ADS dirigée par Ahmed Youssouph Benjalloune, en présence des membres des bureaux des deux associations.

Il a rappelé que la décision du chef de l’Etat de lancer cet appel au dialogue fait suite aux nombreuses demandes formulées dans ce sens par les autorités religieuses, les leaders d’opinion et les partenaires du Sénégal.

Oumar Ba et ses collègues invitent les autres acteurs à se joindre à ce dialogue dans le cadre duquel ‘’tout peut être discuté’’.

‘’C’est une bonne initiative, cet appel que nous souhaitons le plus large possible. Que ce soit tous les acteurs qui participent de près ou de loin à la vie socio-politique, ils devraient pouvoir être impliqués et apporter leur point de vue, leur contribution’’, a insisté M. Ba, également maire de Ndiob.

Il a salué à sa juste valeur la tenue de cette concertation qui devrait déboucher sur des résolutions en perspective de la présidentielle du 25 février 2024.

‘’Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Le moment est opportun puisque nous allons vers des joutes électorales et les positions en un moment se sont crispées’’, a-t-il fait valoir.

Les associations des élus locaux ont également abordé la question relative au financement de la campagne agricole pour laquelle le chef de l’Etat a alloué une enveloppe de 100 milliards FCFA en vue de l’atteinte de la souveraineté alimentaire du Sénégal.

Elles souhaitent être impliquées dans la mise en œuvre de la politique agricole et dans la réflexion et la définition de la stratégie à adopter dans le cadre de la gestion de cette enveloppe mise à la disposition des agriculteurs.

Macky Sall a lancé un appel au dialogue entre leaders politiques de la majorité présidentielle et de l’opposition, dans un climat très tendu, marqué par de nombreuses arrestations dans les rangs de l’opposition.

Les personnes arrêtées l’ont été lors de manifestations survenues en marge du procès en diffamation entre le ministre Mame Mbaye Niang, militant de l’APR, le parti politique du chef de l’Etat, et l’opposant Ousmane Sonko, maire de Ziguinchor (sud).

FD/ASG/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Politique

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Bassirou Diomaye Faye reçoit une invitation officielle de Xi Jinping pour une visite d’Etat en Chine

Dakar, 24 juil (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a reçu des mains du vice-ministr…