De l’envoyé spécial de l’APS : Abdou Kogne Sall

Banjul, 18 avr (APS) – L’ambassadeur du Sénégal en Gambie, Bassirou Sène, a placé la réalisation d’un pont reliant Bara à Banjul, en territoire gambien,  parmi les axes prioritaires des relations avec le Sénégal.

“Mettre en place un pont entre Bara et Banjul fera peut-être partie des priorités des deux Etats. Aujourd’hui, accéder à Banjul par les ferrys est devenu difficile et pose beaucoup de problèmes en raison de leur vétusté”, a déclaré le diplomate lors d’un entretien avec l’APS.

Le fait de pouvoir faire une projection par un pont sur ce tronçon sera d’un apport très positif pour la circulation des personnes et des biens et pour la sécurisation et la continuité territoriale du Sénégal vers le sud, a-t-il souligné, 48 heures avant la visite dans la capitale gambienne du nouveau chef de l’Etat sénégalais.

“Je pense que cette visite a un volet psychologique et moral important. C’est le renforcement des liens d’amitié au plan économique. C’est une nécessité   parce qu’on a des relations particulières qu’il faut promouvoir et renforcer comme ce pont que j’ai évoqué”, a commenté l’ambassadeur sénégalais.

Selon Bassirou Sène, un vent nouveau souffle sur les relations entre les deux pays depuis l’arrivée au pouvoir d’Adama Barrow, en décembre 2016.

“Un vent d’amitié et d’entente cordiale et de solidarité. La preuve, c’est la construction de ce pont Sénégambie longtemps souhaitée par les deux Etats mais qui n’avait jamais pu être réalisé”, a fait valoir Bassirou Sène.

Selon lui, le fait de réserver cette visite à la Gambie est non seulement une façon de rappeler ce que l’histoire avait déjà installé, mais aussi une manière de renforcer les relations existantes.

AKS/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-JUSTICE / Les actions de la CPI ne visent pas que les Etats vulnérables (Procureur adjoint)

Diamniadio, 28 mai (APS) – Les mandats d’arrêts internationaux émis par la Cour péna…