Dakar, 3 sept (APS) – L’ambassadeur Amadou Diop pose la réflexion sur la diplomatie sénégalaise, à travers son livre ‘’le Sénégal, une diplomatie au diapason du monde : champ évolutif, jeux et enjeux ‘’, présenté samedi, à Dakar.

Riche de ‘’plus de 200 pages’’ et édité à l’Harmatan, l’ouvrage ‘’met le curseur’’ sur ‘’ les jeux et enjeux’’ de la diplomatie sénégalaise à travers le monde.

L’ambassadeur Amadou Diop, président du conseil diplomatique de l’Assemblée nationale sénégalaise, signale que sa publication intervient après son premier roman intitulé ‘’Sénégal, repère et grandeur d’une diplomatie’’.

L’objectif, selon le diplomate sénégalais, ‘’ c’est de laisser les traces à la nouvelle génération en tant qu’acteur et observateur, de livrer une part du vécu sur le champ diplomatique, pour que le Sénégal continue d’être considéré comme une grande puissance diplomatique’’.

Il explique que ce nouveau livre ‘’est articulé’’ autour d’une ‘’démarche à la fois rétrospective, qui essaie de rappeler les fondamentaux de la diplomatie sénégalaise, les principes directeurs, les hommes qui l’ont animée, les chefs d’Etat qui l’ont incarnée et les instruments mis en œuvre’’. ‘’(…) La diplomatie suscite beaucoup d’enjeux liés à l’économie, la finance, la stratégie, la culture, la question migratoire et sécuritaire’’, rappelle-t-il.

Pour le diplomate, ‘’ le présent ouvrage constitue un moyen de réponses (…) face à la nouvelle configuration du monde’’. La littérature constitue à ses yeux ‘’une passerelle’’ pour des diplomates à la recherche de solutions aux défis de la diplomatie contemporaine.

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Ibrahima Baba Sall, s’est réjoui de la parution du deuxième ouvrage de son excellence Amadou Diop, témoignage selon lui de ‘’l’engagement de l’auteur à servir sa nation’’. ‘’Ces écrits reflètent l’engagement continu de l’Ambassadeur Amadou Diop envers l’excellence et la recherche constante de solutions aux défis de la diplomatie contemporaine’’, a-t-il expliqué.

‘’Son expertise forgée au fil des années au service de la diplomatie enrichit la compréhension collective qui inspire ceux qui aspirent à contribuer de manière significative au rayonnement de la Nation au niveau international’’, a-t-il souligné.

L’ambassadeur du Sénégal à Bruxelles, Sylvin Sambou, note que dès le début du livre, l’auteur souligne la qualité de la diplomatie sénégalaise à travers le titre ‘’une diplomatie au diapason du monde’’. Pour lui, ‘’l’auteur a fini d’écrire la diplomatie sénégalaise par une métaphore musicale’’.

‘’ Cette métaphore musicale (…) montre que l’auteur veut illustrer ses écrits en images pour révéler plusieurs aspects de la diplomatie sénégalaise dans le contexte africain et international’’, a dit Sylvin Sambou.

Il relève que ‘’certains passages (…) nous replongent dans les fondamentaux de la diplomatie sénégalaise en abordant la question du panafricanisme, de l’équilibre, de la promotion de la paix et de la sécurité, de la défense et de la promotion des droits de l’homme et la diversification des partenariats’’.

‘’Le livre présente le dispositif institutionnel et l’organisation de la diplomatie sénégalaise, avec à sa tête le Chef de l’Etat qui détermine la politique de la Nation et qui est aussi le chef de la diplomatie’’, a-t-il ajouté. Il déclare qu’‘’il est aussi frappant de remarquer la référence permanente faite par l’ambassadeur Diop aux diplomates sénégalais, aux femmes et aux hommes qui animent la formidable machine de la diplomatie sénégalaise, sous la direction du Chef de l’Etat’’.

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, observe que ‘’le livre cite également des générations de diplomates, les pionniers et la nouvelle génération, qui prennent le flambeau’’, pour ‘’démontrer que la diplomatie est une œuvre humaine faites par des femmes et des hommes (…)’’.

Le député Moussa Diakhaté, président de la Commission des lois à l’Assemblée nationale, pense qu’’’il ne faut pas s’arrêter à transmettre la pensée par l’oralité, il faudrait aussi fixer dans l’écrit pour la nouvelle génération‘’.

Il considère que ‘’le Sénégal, malgré son étroitesse, est un pays qui compte dans le monde à travers la grandeur de sa diplomatie’’.

La ministre des Sénégalais de l’extérieurs, Dr Annette Seck Ndiaye, dit considérer la diplomatie comme ‘’une nouvelle école de la vie’’. ‘’La discrétion, l’élégance et la compétence des diplomates montrent que rien ne s’impose, il faut apprendre du jour au jour’’, soutient-elle.

La cérémonie de dédicace de l’ouvrage a réuni le corps diplomate accrédité à Dakar, des élus, des ministres, ainsi que des amis et parents de l’auteur.

OB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…