Mbour, 22 nov (APS) –  L’Agence de développement municipal (ADM) travaille “activement” à la mobilisation d’un financement additionnel, pour prolonger de deux ans le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACSEN), a révélé mercredi à Saly (Mbour, Ouest), Pierre Coly,  directeur de l’appui institutionnel de ladite agence.

“Le Pacasen devrait prendre fin en juin 2024 et nous sommes en train de travailler activement à un financement additionnel pour permettre  d’avoir une prolongation de deux ans, qui nous permettront de nous préparer à un Pacasen 2”, a dit M. Coly.

Il prenait part à un séminaire de formation d’élus à la gestion qualitative et durable du cycle des projets d’investissement pour les collectivités territoriales. Cet atelier visait à renforcer les capacités des élus au processus d’exécution d’un projet, de l’identification à l’entretien, en passant par la mise en œuvre et le suivi.

Selon lui, “il y a eu beaucoup d’acquis et beaucoup de demandes de la part des collectivités territoriales, qui ont été très satisfaites de cet instrument” qui a permis d’obtenir des résultats.

C’est dans ce cadre, a-t-il poursuivi, que “le gouvernement du Sénégal a instruit l’ADM pour que nous puissions réfléchir à un financement additionnel qui pourrait tenir sur deux ans et en essayant également d’embarquer beaucoup plus de collectivités”.

“Ce programme est un instrument très novateur, parce qu’il donne aux collectivités territoriales la possibilité de pouvoir librement exécuter leurs investissements, recevoir les ressources directement dans leur compte et choisir le mode d’investissement”, a- t-il souligné.

DOB/ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…