Dakar, 13 sept  (APS) – Les directives du président de la République, Macky Sall pour une bonne rentrée scolaire et universitaire et l’élection présidentielle de 2024 sont les principaux sujets en exergue dans les quotidiens parvenus jeudi à l’Agence de presse sénégalaise.

En réunion du Conseil des ministres, mercredi, le président de la République a fait plusieurs recommandations visant à garantir une bonne rentrée scolaire et universitaire de l’année académique 2023-2024.

Rentrée scolaire et universitaire,”les directives de Macky Sall”, informe en Une l’Enquête, qui rapporte que  le chef de l’Etat a insisté sur l’importance de promouvoir la performance dans le système éducatif national, lequel doit rester une priorité de l’action gouvernementale.

‘’Macky Sall a demandé au gouvernement de faire figurer l’éducation et la formation en première place du PAP 3 en cours de formulation’’, a ajouté la publication.

De son côté, le Soleil fait savoir que le président  de la République a exhorté le gouvernement à publier un document-bilan’, demandant ainsi au Premier ministre de coordonner la publication, avant la rentrée scolaire et universitaire, d’un document bilan de l’action consolidée de l’Etat dans l’éducation, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et la recherche.

En politique, le foisonnement de candidatures déclarées à l’élection présidentielle de 2024 préoccupe les quotidiens. C’est ainsi que le journal Info rapporte que Thierno Alassane Sall ”se jette dans le tas”. La publication signale que l’ancien ministre de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, a annoncé mercredi sa décision de briguer la magistrature suprême à la présidentielle de 2024.

”Dans sa déclaration de candidature le leader de la République des Valeurs soutient qu’il est temps de construire une véritable république des valeurs et de libérer le potentiel des Sénégalais et du Sénégal à travers des réformes hardies dans les secteurs de la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, le plein emploi”’, écrit le journal.

”Le Sénégal dont rêve Thierno Alassane Sall”, souligne pour sa part WalfQuotidien, alors qu’enquête peint Thierno Alassane Sall ”en candidat de la  rupture”.

Bès Bi revisite le parcours de l’ancien Premier ministre  Mahammed Boun Abdallah Dionne, à travers un portrait.

”Sous l’ombre du président de la République, Boun Dionne, 64 ans, voulait être le candidat de Macky pour la présidentielle de 2024. Loyauté résume la personne. Et personne n’aurait parié qu’il n’accepterait pas les choix du président. Il a défié la mort. Il semble prêt à résister à la mort politique, souligne le journal qui titre à sa Une : ‘’instinct de survie’’.

Au sujet de la présidentielle de 2024, Enquête évalue, ‘’les chances d’un candidat fantôme’’, Karim Wade, qui selon le journal ‘’vivra son baptême de feu en 2024’’.

‘’Candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS), Karim Wade, vivra son baptême de feu en 2024, s’il réussit à passer les différentes épreuves sur le chemin de la présidentielle. Grand outsider de cette élection, le fils de l’ancien chef de l’Etat devra faire face à une montagne d’obstacles pour espérer devenir le 5 e président du Sénégal’’, rapporte le journal.

Le Soleil s’est intéressé au candidat de la coalition  Benno Bokk Yaakar pour la présidentielle de 2024, Amadou Bâ à travers une interview. ‘’Amadou Bâ dixit’’, titre le journal qui a évoqué avec M. Bâ  des questions relatives à sa désignation, les chances de la majorité de gagner cette échéance cruciale, ou encore ses propositions aux sénégalais.

 

AB/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / La baisse des prix des denrées en exergue

Dakar, 14 juin (APS) – Les quotidiens parvenus vendredi à l’APS traitent princ…