Louga, 6 oct (APS) – La région de Louga est maintenant suffisamment outillée pour assurer le  dépistage des femmes et la détection très précoce du cancer du sein et du col de l’utérus,  a indiqué, vendredi, le directeur régional de la santé, Dr Cheikh Sadibou Senghor.

‘’En réalité, on n’avait pas assez d’armes auparavant parce que le dépistage des femmes était très compliqué, mais aujourd’hui on a toutes les armes pour dépister et détecter très précocement le cancer du sein et du col de l’utérus’’, a-t-il déclaré.

Il s’entretenait avec des journalistes à l’issue de la cérémonie de remise d’ un appui de la Sen’Eau  dans le cadre du lancement des activités d’Octobre Rose dans la région de Louga.

‘’L’ensemble des sages-femmes des structures de santé de la région jusqu’au niveau des postes de santé ont reçu la formation. On a reçu des intrants qui sont facilement utilisables et qui peuvent être utilisés par ces sages-femmes pour dépister et détecter très précocement le cancer’’, a-t-il ajouté.

‘’Et, au-delà, de ces dépistages, a-t-il poursuivi, il y a un traitement que l’on met en place au niveau pratiquement de chaque  centre de santé. Il a soutenu que  ”c’est la chimiothérapie qui peut nous permettre d’agir ou de traiter les lésions précoces’’.

Le directeur régional de la Santé s’est réjoui  de cette ”grande avancée dans le cadre de la prise en charge’’.

Cependant il a insisté sur ‘’la nécessité de mettre davantage le focus sur la sensibilisation’’. Selon lui, ‘’le problème dans le cadre de ce cancer, c’est que le plus souvent les femmes nous arrivent à un stade assez tardif’’.

”C’est pourquoi l’association des sages-femmes de la région de Louga a décidé d’organiser, en ce début du mois d’octobre, le lancement des activités d’Octobre Rose pour sensibiliser davantage  leurs sœurs’’, a-t-il expliqué.

‘’Cette initiative vise à renforcer la sensibilisation du cancer du sein à travers une caravane pour que les femmes puissent se faire dépister, mais également en profiter pour rendre hommage aux sages-femmes décédées et qui ont pris leur retraite dans la région de Louga’’, a-t-il encore souligné.

M. Senghor a salué ‘’le geste de la Sen’Eau, à travers son directeur et toute son équipe, venus apporter leur contribution pour la mise en œuvre de cette initiative de dépistage’’.

‘’Ils sont venus apporter leur appui à travers leur responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) et en cela la direction régionale de la santé de Louga et les populations qui vont bénéficier des intrants qu’ils ont bien voulu mettre à notre disposition remercient véritablement la Sen’EAU’’,  a-t-il déclaré.

DS/AB

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, la rencontre Bassirou Diomaye Faye-Emmanuel Macron

Dakar, 21 juin (APS) – Les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalais…