Ziguinchor, 27 jan (APS) – La Plateforme des femmes pour la paix en Casamance (PFPC) appelle à la tenue d’une élection présidentielle ”transparente, apaisée, inclusive et démocratique”.

“Nous militons pour une élection présidentielle transparente, apaisée, inclusive et démocratique”, a déclaré, vendredi, la présidente de la plateforme des femmes pour la paix en Casamance, Ndeye Marie Diedhiou.

Elle s’exprimait lors de la cérémonie de lancement du programme d’activités de la plateforme pour une élection présidentielle apaisée en Casamance en présence des organisations de la société civile, des personnes ressources, des leaders religieux et coutumiers.

Elle a invité tous les acteurs du processus électoral au ”sens de responsabilité, au civisme et à la citoyenneté”.

”Notre pays, le Sénégal a connu un climat délétère en 2023 et la région de Ziguinchor fut l’une des plus touchées lors de ces événements”, a t-elle rappelé, faisant allusion aux manifestations violentes consécutives à la condamnation de l’opposant et maire de Ziguinchor Ousmane Sonko dans une affaire de ”viol”.

”Ces situations récentes nous imposent de prendre les devants et de nous adresser à tous les acteurs politiques et aux populations qui sont la véritable force changeante sur laquelle repose l’intérêt national”, a insisté Mme Thiam.

MNF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASIE-MEDIAS / L’APS et l’AZERTAC, son homologue d’Azerbaïdjan, signent un accord de partenariat

Susha, 22 juil (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) et l’Agence d’informatio…