De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall

Baku (Azarbaïdjan), 2 mai (APS) – L’Azerbaïdjan, par la voix de son ministre de la Culture, Adil Karimi, a salué, jeudi, le succès du 6e forum de Baku consacré au dialogue interculturel, estimant que la rencontre avait servi de cadre d’échanges sur des sujets essentiels à l’avènement d’un monde davantage inclusif.

“Nous avons discuté de sujets importants pour créer un monde plus inclusif et davantage orienté vers la paix’’, a-t-il déclaré lors d’une allocution de clôture de la manifestation organisée au palais des congrès de Baku, la capitale.

Le ministre azerbaïdjanais a ainsi évoqué la culture et le patrimoine, l’éducation, la technologie, la religion, les migrations et les questions de jeunesse parmi les thématiques qui avaient été soumises à l’analyse des participants au forum de Baku.

‘’Notre objectif principal est que la culture prenne une place importante dans la résolution des problèmes du changement climatique. Nous devons apporter des changements pour un avenir plus fort et plus durable’’, a expliqué Adil Karimi, alors que la capitale azerbaïdjanaise abritera la Cop-29.

Salim bin Muhammad al-Malik, directeur général de l’Organisation mondiale islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO), a magnifié l’intérêt affiché par les participants sur les domaines d’intervention de l’organisation qu’il dirige.

“Le forum a terminé son travail et nous nous sentons tous responsables. Nous devons promouvoir la tolérance et une vie paisible. Nos activités dans les domaines de la science, de l’éducation et de la culture revêtent une grande importance. Nous essayons d’être fidèles aux valeurs de coopération”, a fait valoir le directeur général de l’ICESCO.

“Les sujets de ce Forum ont été retenus pour leur pertinence. Le forum est devenu un autre succès. Le rôle de la culture dans le domaine du changement climatique est immense. Je pense que le forum occupe une place importante dans la civilisation de l’humanité. Des appels mondiaux ont également été lancés lors de l’événement”, a de son côté souligné Nihal Saad, la directrice de l’Alliance des civilisations des Nations Unies.

”Le dialogue pour la paix et la sécurité mondiales : coopération et interconnexion’’, était le thème de la 6e édition du forum mondial de Baku auquel pas moins de 700 représentants d’organisations internationales, de diplomates et divers autres acteurs en provenance d’une centaine de pays ont pris part, selon les organisateurs.

Cette rencontre internationale est l’une des matérialisations du processus de Baku, une initiative lancée par le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev pour favoriser la paix par le dialogue et la compréhension mutuelle.

AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens absorbés par la première journée des assises de la justice

Dakar, 29 mai (APS) – Les quotidiens reviennent largement mercredi sur la première j…