Dakar, 22 mai (APS) – Le délégué général du Centre régional pour les arts vivants en Afrique (Cerav/Afrique), Wendlasida Herman Pouya, a loué, mardi, le rôle important de la culture, ‘’meilleure alliée’’ selon lui pour faire face aux différentes crises sécuritaires, économiques et sociales.

‘’Il est évident que le secteur culturel de nombreux pays africains subit de plein fouet les conséquences des crises sécuritaires, économiques, voire sociales qui portent un coup dur à la cohésion sociale et à la paix, entrainant par conséquent une détérioration des valeurs de la diversité culturelle’’, a-t-il dit dans un  message, à l’occasion  de la commémoration  de la journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement.

‘’Au regard de cette situation”,  la culture reste ”notre meilleure alliée” pour “faire face aux différentes crises et pouvoir se relever”.

Selon M. Pouya, ‘’elle [la culture] nourrit l’intimité de chacun. Elle nous permet de nous unir, de nous souvenir et de nous projeter ; de comprendre enfin que nos différences sont l’occasion de célébrer l’esprit humain, d’ouvrir nos horizons et de réaliser notre unité dans la diversité comme l’affirmait la directrice générale de l’UNESCO’’.

Le délégué général du Centre régional pour les arts vivants en Afrique a salué les efforts des autorités et des acteurs culturels qui, à divers niveaux au plan national et africain, ont ‘’fait preuve de résilience’’.

Selon lui, ils ont permis à la diversité culturelle de continuer à s’exprimer à travers diverses formes et à travers divers évènements majeurs au profit du développement des pays africains.

‘’En tant qu’instrument favorisant le dialogue, la réconciliation et la résilience, je voudrais souligner que la diversité culturelle doit être défendue avec force, en ces temps difficiles que traversent certains Etats’’, a plaidé Wendlasida Herman Pouya.

Il a rappelé que le centre régional de catégorie 2 de l’UNESO est ‘’un instrument de coopération et d’échange culturel’’.

Le centre travaille avec tous les Etats africains, les organisations de la société civile culturelles, et le privé pour trouver des solutions idoines aux défis que connaît le secteur.

Le Sénégal a célébré la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement dans la communion avec les acteurs socioculturels, à la place du Souvenir africain.

FKS/SKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-REACTION / Championnats d’Afrique : Cheikh Tidiane Diouf fier de son premier sacre continental, au bout d’un parcours “très difficile”

Dakar, 24 juin (APS) – Le nouveau champion d’Afrique du 400 mètres, le Sénégalais Ch…