Dakar, 10 oct (APS) – La croissance mondiale continue de ralentir, passant de 3,5% en 2022 à 3% en 2023 et s’établira à 2,9% en 2024, a indiqué, mardi, le Fonds monétaire international (FMI), lors de ses assemblées annuelles et celles de la Banque mondiale, qui se tiennent depuis lundi à Marrakech au Maroc (du 9 au 15 octobre).

‘’Les projections restent en dessous de la moyenne historique (2000–2019) de 3,8% et les prévisions pour 2024 sont inférieures de 0,1% à celles de la mise à jour des perspectives de l’économie mondiale de juillet 2023’’, note l’institution financière internationale.

Ce ralentissement est dû, selon le FMI, à plusieurs facteurs, liés notamment aux conséquences à long terme de la pandémie de Covid-19, de la guerre en Ukraine et de la fragmentation géoéconomique accrue qui creuse les inégalités entre pays.

‘’Les pays émergents et les pays en développement devraient voir leur croissance reculer légèrement de 4,1 en 2022 à 4% en 2023 et 2024’’, a fait savoir le FMI.

Les Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale se tiennent pour la première fois depuis 50 ans, en terre africaine. La première du genre organisée sur le continent avait eu lieu en 1973, à Nairobi, au Kenya.

ABB/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-IRAN-INDUSTRIE / Seniran Auto obtient la licence pour fabriquer des taxis ”Samand”

Thiès, 14 juin (APS) – L’usine sénégalo-iranienne de montage de voitures Senir…