Dakar, 2 avr (APS) – La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (COSYDEP) a formulé, mardi à Dakar,  ‘’un certain nombre de recommandations à l’endroit des nouvelles autorités”, leur demandant ‘’d’engager la refondation du système d’éducation et de formation’’.

Pour la coalition qui avait installé ‘’un observatoire de l’élection sous le prisme de l’éducation’’, le programme proposé par le candidat victorieux, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, ‘’ouvre d’intéressantes perspectives pour l’éducation’’.

Lors de la campagne pour la présidentielle, la Cosydep avait reçu, dans une plateforme dénommée ‘’l’Education face aux candidats’’, les prétendants au fauteuil présidentiel ou leurs représentants pour partager leur offre éducative.

Dans une déclaration transmise à l’APS, elle invite les nouvelles autorités, sous la houlette du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye, installé dans ses fonctions ce mardi, à ‘’engager la refondation du système d’éducation et de formation’’.

Elle estime que ‘’cette action devrait s’appuyer sur l’évaluation de la mise en œuvre des programmes, réformes et autres innovations (PAQUET, ANEF, CNAES, UVS, LMD)’’. Ce processus de refondation sera adossé à la demande des communautés et à la vision souverainiste soutenue par le nouveau président de la République, explique le texte.

Et il prendra en compte les langues nationales, le non formel, les daaras (écoles coraniques), l’éducation inclusive, la formation professionnelle, la petite enfance, le numérique, la restauration des valeurs, la problématique de l’insertion et de l’emploi.

A terme, il doit ‘’déboucher sur un nouvel organigramme assurant la cohérence et l’efficacité des interventions dans le secteur’’, souligne la COSYDEP.

Elle appelle par ailleurs les autorités à ‘’construire un plan consensuel’’ du secteur qui traverse les régimes politiques, à renforcer la résilience du système d’éducation et à favoriser un meilleur accès à l’éducation. Elle préconise également d’accorder plus de place et de responsabilité aux jeunes et aux communautés, de revaloriser l’offre publique d’éducation, assurer la régulation de l’offre privée et optimiser les ressources.

La Cosydep compte en son sein une vingtaine d’organisations actives dans le domaine de l’éducation? dont des syndicats d’enseignants. 

ADL/SBS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Création d’emplois, réduction du coût de la vie : le patronat aux côtés de l’Etat

Dakar, 23 avr (APS) – Le secteur privé sénégalais a pris l’engagement mardi d’’’acco…