Diamniadio, 2 avr (APS) – L’élection du président Bassirou Diomaye Faye symbolise la volonté du peuple sénégalais ‘’de changer de paradigme dans sa gouvernance et de génération dans son gouvernement’’, a estimé, mardi, le président du Conseil constitutionnel.

Bassirou Diomaye Faye, ‘’choix incontestable et éclatant du peuple sénégalais’’ lors de l’élection présidentielle du 24 mars, symbolise ‘’la volonté de notre peuple de changer de paradigme dans sa gouvernance et de génération dans son gouvernement’’, a déclaré Mamadou Badio Camara, en s’adressant au nouveau de l’Etat lors de sa prestation de serment.

Selon lui, le nouveau président de la République porte désormais sur ses épaules ‘’les espoirs de toute une nation, en particulier de ces jeunes hommes et jeunes femmes, accompagnés parfois d’enfants, dont l’aspiration à un travail digne et une vie décente est encore intacte au point de risquer leurs vies en affrontant les océans ou l’immensité des sables du désert, dans une quête tragique et souvent illusoire d’une vie meilleure, ailleurs’’.

Mamadou Badio Camara a souligné que le serment du président de la République lui commande ‘’de toujours promouvoir et défendre les valeurs africaines en général et sénégalaises en particulier, afin d’encourager l’ouverture de notre pays au monde, à travers la coopération internationale, dans un contexte de lutte contre des idéologies qui divisent et qui stigmatisent’’.

‘’Cette exigence de solidarité, malgré nos diversités culturelles, géographiques, religieuses entre autres, justifie aujourd’hui la présence à vos côtés et aux côtés du peuple sénégalais, de Chefs d’États étrangers, de diplomates et de représentants d’institutions régionales et internationales, venus célébrer avec nous l’une des plus belles fêtes de la démocratie’’, a dit M. Camara, qui a remercié ces chefs d’Etat d’avoir rehaussé de leur présence la solennité de cette audience.

Le président du Conseil constitutionnel a invité le chef de l’Etat à se souvenir, ‘’à l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, les démons de la division,’’ de ‘’la main de Dieu, dont la volonté domine et détermine inéluctablement les moments que nous vivons’’.

‘’Prions que cette bénédiction divine ne cesse de tirer notre pays de tous les traquenards tendus par la main de l’homme, en particulier dans la perspective d’une exploitation prochaine, et porteuse d’espoir, du pétrole et du gaz’’, a lancé Mamadou Badio Camara.

S’adressant au président de la République, il a conclu : ‘’Vous êtes désormais le garant de la démocratie sénégalaise, du respect des institutions, des droits et libertés, gage de la stabilité de l’État et de l’unité du Peuple sénégalais, dans sa diversité. Prions que les espoirs de notre peuple, placés en vous, Monsieur le Président de la République, fleurissent et portent fruits. Que Dieu Le Tout-Puissant vous assiste !’’.

ABB/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TOURISME / Matam : l’activité touristique plombée par plusieurs facteurs (acteur)

Matam, 19 avr (APS) – Plusieurs facteurs, dont l’avènement de la pandémie de Covid-1…