Pikine, 25 juil (APS) – La 5ème cohorte de la stratégie de scolarisation appelée ‘’classes passerelles’’, mise en œuvre depuis 2019 à Pikine, Guédiawaye et Keur Massar, dans la banlieue de Dakar, a enregistré un taux de réinsertion scolaire de plus de  97%, a révélé, mardi, l’inspecteur d’académie de Pikine-Guédiawaye, Gana Sène.

‘’Aujourd’hui, nous procédons à l’évaluation de la 5ème cohorte de cette stratégie  appelée classes passerelles mise en œuvre depuis 2019 à Pikine, Guédiawaye et Keur Massar. Cette 5ème cohorte est constituée de 668 enfants qui ont été enrôlés en rapport avec les communes. Aujourd’hui, nous sommes à un taux de réinsertion scolaire de plus de 97%’’, a-t-il indiqué.

L’IA de Guédiawaye intervenait en marge des travaux d’un atelier organisé à l’arène nationale à Pikine, pour faire le bilan annuel de la mise en œuvre des activités de la 5ème cohorte (2022-2023) de la stratégie de scolarisation accélérée par la Passerelle (SSAP).

Cette rencontre est aussi une occasion de faire le bilan de cette stratégie, au terme de la convention entre le ministère de l’Education nationale et l’Unicef sur la période 2019-2024.

‘’Au total, ce sont 2991 enfants qui ont été identifiés dans la banlieue (de Dakar) [et] réinsérés dans le système scolaire. Aujourd’hui, certains d’entre eux sont en classe de sixième, d’autres sont à l’élémentaire’’, a-t-il souligné.

‘’Nous avons mis en place une base de données et un dispositif des cohortes, pour faire le suivi qui nous permet de dire que ces enfants se comportent très bien’’, a ajouté l’inspecteur d’académie de Guédiawaye.

Il a rappelé que dans le cadre de la coopération entre le ministère de l’Education nationale et l’Unicef, une convention avait été signée pour mettre en œuvre cette stratégie. Celle-ci consiste à identifier les enfants qui sont hors de l’école, et ceux qui ont été à l’école ou qui n’ont jamais été à l’école. Il s’agit ensuite de les enrôler pendant une année scolaire, pour enfin les réinsérer dans le système éducatif.

‘’Ce qui est communément appelé classes passerelles s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la scolarisation accélérée (…) ’’, a expliqué l’inspecteur d’académie de Guédiawaye.

SG/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL- RELIGION-INFRASTRUCTURE / Podor : lancement des travaux de la résidence Elhadj Baba Ndiongue

Podor, 21 mai (APS) – Le khalife de la famille d’Elhadj Baba Ndiongue (1876-1952), S…