Koungheul, 26 avr (APS) – Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et aériens, Malick Ndiaye, a annoncé, jeudi soir, à Yamong, un village du département Koungheul (centre) où un accident de la circulation a fait 14 morts et plusieurs blessés, la mise en place rapide d’un projet de diversification des centres de contrôle technique des véhicules pour lutter contre les accidents routiers.

”Nous sommes venus avec un projet très clair, nous allons travailler de manière rapide et accélérer la diversification des centres de contrôle technique modernes  au moins dans les huit pôles régionaux et même au niveau des 14 régions du Sénégal”, a- t-il déclaré à la presse le ministre au cours d’une visite effectuée sur le lieu de l’accident, en présence des autorités de la région de Kaffrine.

Le ministre estime que cette diversification des centres de contrôle dans le pays permettra ”au moins d’avoir des visites techniques strictes non bâclées”.

”Nous allons également accélérer le processus de digitalisation intégrale d’obtention des titres de transport à savoir : les permis, les cartes grises, les permis à points, le nouveau code de la route et la limitation des vitesses”, a-t-il ajouté.

Pour ce faire, a-t-il expliqué, nous allons réunir dans les plus brefs délais tous les acteurs concernés pour trouver rapidement des solutions pérennes et non conjoncturelles.

”Nous appelons les chauffeurs, mais surtout les propriétaires des bus ou véhicules de transport interurbains de réfléchir sur les mesures idoines nécessaires à prendre, pour préserver la vie des Sénégalais”, a- t-il lancé.

Les victimes de l’accident étaient à bord d’un bus de transport en commun en partance pour Kédougou.

CTS/ASB/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-EMPLOI / JOJ 2026: 200 jeunes de Ziguinchor vont bénéficier d’un accompagnement à l’insertion (coordonnateur)

Ziguinchor, 28 mai (APS) – L’initiative FIT (courage, l’audace, l’…