Dakar, 21 avr (APS) – L’imam Thierno Seydou Tall, de la mosquée omarienne, à Dakar, a invité les Sénégalais, vendredi, lors de la prière de l’Aïd el-Fitr, à préserver l’unité et les valeurs de la nation.

‘’Les Sénégalais doivent être unis et indivisibles. La division n’est bénéfique pour personne. On doit la refuser’’, a déclaré le guide religieux dans son sermon.

Il a également invité ses compatriotes à ‘’éviter la violence’’, dont les conséquences, selon lui, sont toujours imprévisibles.

‘’Il faut éviter la violence. On sait toujours quand elle commence mais on ne sait jamais comment et quand elle va s’arrêter’’, a averti Thierno Seydou Tall.

Le guide religieux a également lancé un appel à la ‘’préservation des valeurs’’ de la nation.

‘’Nous devons préserver nos valeurs et éviter les divisions’’, a-t-il dit.

Pour sa part, le khalife de la famille omarienne, Thierno Madani Tall, a insisté sur l’importance de la ‘’zakaat al fitr’’, le don obligatoire dû aux pauvres.

‘’La ‘zakaat al fitr’ est aussi un moyen de valider et de purifier le jeûne du ramadan’’, a-t-il rappelé.

Thierno Madani Tall a formulé des prières pour ‘’la paix et la stabilité’’ du Sénégal et du monde.

Alioune Ndoye, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, venu représenter le président de la République et les autres membres du gouvernement, s’est réjoui du sermon de l’imam Thierno Seydou Tall.

‘’Il faut se féliciter de son message, qui tourne essentiellement autour de l’appel à la paix et au calme dans le pays’’, a-t-il dit.

Le journaliste et homme politique Mamoudou Ibra Kane s’est également réjoui du sermon du guide religieux. Il a invité les populations à promouvoir ‘’la non-violence’’.

‘’Je pense que le message est clair. L’imam invite les gens à se ressaisir en sachant qu’une élection n’est qu’une étape dans la marche d’une nation […] Le Sénégal va continuer sa marche’’, a dit Kane, leader du mouvement ‘’Demain, c’est maintenant !’’

Les fidèles venus très nombreux à la prière ont rendu grâce à Dieu de leur avoir permis de passer un ‘’bon mois béni’’ de ramadan, dont ils espèrent ‘’récolter des grâces’’.

Mamadou Bâ, un fidèle, dit avoir prié pour la ‘’paix et la cohésion sociale du pays’’.

Mame Sokhna Ndiaye, elle, a également formulé des prières en demandant au bon Dieu d’apaiser ‘’les cœurs des Sénégalais’’.

CS/OID/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

MONDE-SANTE / A Genève, Docteur Ibrahima Sy présente les innovations mises en œuvre par le Sénégal

Genève 27 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Docteur Ibrahi…