Kolda, 10 jan. (APS) – Le projet ‘’Investir dans la lutte contre les violences et l’autonomisation des femmes’’, Onu-Femmes et l’Agence régionale de développement (ARD) de Kolda (sud) expérimentent un projet de six mois, dans le but d’assurer la prise en charge des cas de violences faites aux femmes.

Cette expérimentation est menée en partenariat avec la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance et l’antenne de l’ONG Tostan à Tambacounda (est).

‘’Nous avons reçu un financement d’ONU-FEMMES pour mettre en œuvre le projet d’appui à la prévention, la prise en charge des violences faites aux femmes et la réhabilitation des victimes dans les régions de Kolda, Tambacounda et Ziguinchor (…)’’, a déclaré Maimouna Ba Wélé, coordinatrice du projet et responsable genre à l’ARD de Kolda.

Elle a souligné que le projet, en phase expérimentale pour six mois, sera mis en œuvre avec la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance à Ziguinchor et à Tambacounda avec Tostan.  A Kolda, l’ARD en assure la coordination.

Pendant la phase expérimentale, le focus sera mis sur la sensibilisation, le renforcement de capacités des victimes de violences et leur recensement.

‘’La période sera certes courte, mais nous voulons en profiter pour mener des campagnes de sensibilisation, de renforcement de capacités des victimes afin de les réorienter vers des activités génératrices de revenus (…)’’, a expliqué Maimouna Ba Wélé.

Elle sera aussi mise à profit pour ‘’faire l’état des lieux pour avoir une idée du nombre de victimes de violences, car les violences existent’’. Selon elle, ‘’le problème c’est d’identifier les cas où souvent les victimes font face à des pesanteurs culturelles qui plombent les dénonciations’’. ‘’Nous savons tous qu’il y a des cas de violences dans nos zones’’, a insisté Mme Wélé.

Elle ajoute que ‘’les violences physiques, verbales, viols, économiques, (…) sont enregistrées’’. ‘’(…) comme vous le savez, dit-elle, ces violences à l’égard des femmes et filles constituent de graves violations des droits de l’homme et avec des conséquences néfastes.’’

Le projet a été lancé en présence des acteurs impliqués dans la lutte pour la promotion des droits des femmes et des filles, venus des trois départements de la région de Kolda.

MG/ASG/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…