Kolda 18 avril (APS) – Le  Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires  frontaliers (PUMA) a offert 100 moulins pour un coût de 300 millions de francs CFA aux femmes de la région de Kolda dans le cadre de l’allégement des travaux ménagers, a-t-on appris de son chef département sécurité frontalière, Amadou Sy.

Ce programme mis en place par l’Etat du Sénégal a bouclé dimanche sa tournée de remise de moulins aux femmes de la région de Kolda (Sud) par le département de Vélingara. 26 moulins ont été remis aux 12 groupements de femmes de 12 collectivités territoriales de ce département frontalier avec la Guinée.

Au  total, 100 moulins ont été offerts aux femmes de la région de Kolda  pour  lutter contre la pénibilité des travaux dans les zones frontalières, a fait savoir le chef département sécurité frontalière au PUMA.

Le coût global de ces équipements est estimé à environ 300 millions de FCFA et les unités peuvent avoir une durée de vie de plus de 5 ans, a précisé Amadou Sy.

Il a indiqué que ces dons s’inscrivent dans le volet promotion économique de la matrice d’action du PUMA, conformément à la volonté du chef de l’Etat qui souhaite une amélioration des conditions de travail des femmes dans les ménages.

De Kolda à Medina Yéro Foula en passant par Vélingara, les bénéficiaires ont salué, selon lui, les efforts de l’Etat. Les femmes auront le temps de bien prendre en charge d’autres besoins et faire une économie du temps, a-t-il salué. ‘’C’est la fin  des travaux pénibles’’, a-t-il dit, faisant notamment allusion aux heures qu’elles consacraient à piler les céréales.

Fatou Mballo, la présidente des groupements féminins de la région de Kolda se dit ‘’très reconnaissante’’ des actions de l’Etat à travers le PUMA. ‘’C’est désormais la fin des travaux pénibles pour les femmes surtout rurales qui perdaient beaucoup de temps à piller le mil. Ces moulins vont permettre de gagner du temps et même de s’occuper de nous-mêmes’’, a-t-elle confié.

Le PUMA compte accompagner les bénéficiaires à mettre en place des comités de gestion avec l’implication des autorités politiques et administratives dans toutes collectivités territoriales bénéficiaires.

MG/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Société

Voir aussi...

SENEGAL-TASBASKI-SERMON / L’imam de Lyndiane Jardin encourage le gouvernement à continuer d”’alléger” la souffrance des populations

Kaolack, 18 juin (APS) – Thierno Samba Bâ, l’imam ratib de la grande mosquée d…