Thiamène Walo (Kaolack), 19 oct (APS) – Le ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire (MAERSA), Samba Ndiobène Kâ, a procédé jeudi, à Thiamène Walo, une localité de la commune de Taïba Niassène (Kaolack, centre), à l’inauguration d’ une nouvelle ferme agricole communautaire, a constaté l’APS.

Cette ferme a été réalisée par le ministère de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté Alimentaire à travers le Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS) et l’Agence nationale pour l’insertion et le développement de l’agriculture (ANIDA) pour un coût global de plus de 140 761 736 millions de francs CFA.

Equipée d’infrastructures de pompage hybride (solaire et moteur), d’un système d’irrigation goutte à goutte et de bâtiments agricoles, la nouvelle ferme cadre parfaitement avec les orientations stratégiques du président de la République du Sénégal sur le mix énergétique et l’autonomisation des structures de production, a expliqué le ministre, en présence des autorités administratives, politiques, coutumières, de ses plus proches collaborateurs et de l’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge des affaires administratives, El Hadji Malick Sémou Diouf.

‘’La ferme agricole moderne de Thiamène Walo que j’ai l’honneur d’inaugurer aujourd’hui est réalisée sur une superficie de 10,5 ha. Elle est protégée par une clôture grillagée, équipée d’un réseau d’irrigation goutte à goutte grâce à un forage solaire de 50 à 60 m3/h et un groupe électrogène d’appoint’’, a-t-il souligné.

Cette ferme, qui abrite également un bâtiment agricole composé de deux magasins et une aire de conditionnement, est l’une des  onze fermes agricoles villageoises réalisées dans les régions de Thiès, Kaolack et Diourbel par le MAERSA à travers le PARIIS et l’ANIDA, avec l’appui financier de la Banque mondiale et la coopération espagnole.

‘’Ces fermes agricoles modernes, avec des possibilités de création d’emplois décents et durables, constituent une réponse efficace du gouvernement du Sénégal face à la lutte contre le chômage des jeunes, l’exode rural et surtout l’émigration clandestine’’, a indiqué M. Kâ.

Il a félicité tous les acteurs ayant contribué à la réalisation de ces fermes notamment le directeur général de l’ANIDA, le coordonnateur national du PARIIS et leurs équipes respectives, les autorités administratives et coutumières, le maire de la commune, les services techniques déconcentrés, les bénéficiaires, etc.

Le ministre a invité la mairie de Taïba Niassène en relation avec tous les acteurs du projet à ”poursuivre les efforts pour un appui et un accompagnement conséquent et permanent des bénéficiaires”. ”Ensemble, participons à l’effectivité de la transformation structurelle de notre agriculture conformément à la vision du Chef de l’Etat”, a appelé le ministre.

‘’Nous exprimons notre profonde gratitude au ministère pour nous avoir fait profiter de cette opportunité, avec la création de deux infrastructures : celles-ci, à Thiamène Walo et à Santhie Thiamène, répondant ainsi, de façon concrète, à des préoccupations formulées dans notre plan de développement communal 2023-2028 et pour le choix porté sur cette ferme de Thiamène Walo’’, a dit Mouhamadou Habib Niasse.

M. Niasse a exhorté les exploitants ciblés et recrutés dans tous les villages polarisés que sont Thiamène Walo, Tawa Walo, Nianghène et Mbiteyène Walo, à faire bon usage de cette ferme pour en tirer le maximum de retombées au bénéfice de toute la communauté.

Cette ferme agricole communautaire emploie 34 personnes dont 28 femmes, a dit l’édile de Taïba Niassène.

ADE/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …