Kaolack, 7 juin (APS) – Le Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVALE-CV) a atteint un taux de ‘’plus de 70 pour cent’’ en termes de réalisation de ses activités dans la région de Kaolack (centre), a affirmé son chef d’antenne régionale, Mamadou Camara.

 ‘’Pour le programme de cette année, on est à plus de 50% de taux de réalisation. Et de façon globale, par rapport au déroulement du projet qui est à sa quatrième année, pour la région de Kaolack, on est à plus de 70% en termes de niveau de réalisation’’, a-t-il révélé. 

Il intervenait lors de la réunion mercredi du Comité régional de concertation et de suivi (CRCS) du PROVALE-CV. Cette réunion a pour objectif de faire l’évaluation de la situation d’exécution des activités du premier semestre de 2023 et présenter la programmation du prochain semestre. Elle s’est déroulée sous la présidence de l’adjoint au gouverneur en charge des affaires administratives, El Hadji Malick Sémou Diouf.

 ‘’Globalement, en termes de petits périmètres maraîchers (PPM), les huit qui étaient prévus sont réalisés et sont actuellement en valorisation. Les études des vallées ont déjà été faites et le dossier de marché est au niveau du bailleur, la Banque africaine de développement (BAD), pour son approbation’’, a souligné M. Camara.

 Pour les fermes polycoles, le PROVALE-CV a travaillé sur trois listes dont une première de dix périmètres pour lesquels les murs de clôture, les mini-forages et la solarisation ont été réalisés à ‘’100%’’, a informé Mamadou Camara. Pour la deuxième liste, les clôtures ont été réalisées sur les vingt sites pour lesquels la solarisation et les forages avancent, a-t-il signalé.

Il a indiqué que les clôtures des autres fermes polycoles sont ‘’globalement’’ réalisées sur les 44 sites où la solarisation et les mini forages sont en cours de réalisation.

 

 

‘’Pour ce qui est de la gestion des ressources naturelles, le PROVALE-CV est en collaboration avec les services des eaux et forêts. L’année dernière, toutes les activités ont été réalisées, et cette année, elles sont entamées avec la mise en place des fonds’’, a assuré M. Camara.

Des avancées sont également notées pour les travaux d’infrastructures pastorales, avec par exemple un taux de réalisation de 45% du marché de bétail, a soutenu le chef de l’antenne régionale du PROVALE-CV. Il a également relevé que les travaux des deux parcs de vaccination sont ‘’très avancés’’.

Au sujet de la composante B qui concerne le développement des chaînes de valeur, les travaux sont ‘’globalement très avancés’’ sur les sept sites retenus pour la valorisation des fermes aquacoles.

 ‘’Par rapport à la ligne de crédit, on a eu à recevoir beaucoup de demandes et une très bonne partie a déjà bénéficié de financements. Les remboursements ont même démarré. C’est dire que le projet se déroule avec satisfaction dans la région de Kaolack, particulièrement au niveau des communes d’intervention’’, s’est-il réjoui.

Il a expliqué que ces résultats sont obtenus grâce à la synergie, la collaboration, l’appui et l’accompagnement des autorités administratives de la Direction régionale du développement rural (DRDR), des eaux et forêts, de l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR) et des services de l’élevage. 

Malgré ces résultats jugés ‘’satisfaisants’’, des difficultés ont été notées dans la mise en œuvre des différents programmes, liées notamment au retard de l’exécution de certains travaux, la salinité dans une partie des départements de Kaolack et Guinguinéo, entre autres.

ADE/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / La baisse des prix des denrées en exergue

Dakar, 14 juin (APS) – Les quotidiens parvenus vendredi à l’APS traitent princ…