Dakar, 7 juin (APS) – Dix-huit personnes, quatre militaires et quatorze volontaires pour la défense de la patrie, ont trouvé la mort, mardi, lors d’un accrochage avec un groupe armé terroriste dans le centre-est du pays, selon plusieurs sources sécuritaires.

‘’L’unité mixte qui a fait l’objet de l’attaque est composée de soldats burkinabè et de supplétifs civils de l’armée. Elle participait à une opération de sécurisation dans la zone’’, ont rapporté plusieurs sources sécuritaires relayées par les médias.

‘’Une soixantaine de terroristes ont été neutralisés, de l’armement et du bétail récupérés (…) grâce à des vecteurs aériens déployés en guise de riposte’’, indiquent les mêmes sources.

Les supplétifs font partie des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), une unité d’autodéfense composée de civils formés et armés, créée en janvier 2020 après un vote de l’Assemblée nationale burkinabè.

La création des VDP faisait suite à une embuscade contre un convoi minier de la compagnie canadienne SEMAFO, ayant fait 38 morts, le 6 novembre 2019.

La région du Centre-Est du Burkina, frontalière du Togo et du Ghana, fait l’objet de ‘’harcèlement’’ de la part des groupes armés terroristes depuis plusieurs semaines, perturbant ainsi le trafic routier entre le Burkina et le Togo, rappellent les mêmes sources.

ABB/MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Le communiqué du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2024

Dakar, 22 mai (APS) – Le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Bassirou Diomaye D…