Aouré (Kanel), 5 jan (APS) – Le président du mouvement Ngatamaré, Djibril Sadio Dia, a plaidé, jeudi, pour plus d’infrastructures hydraulique, sanitaire et scolaire dans les villages de la commune de Aouré, dans le département de Kanel, listant les difficultés auxquelles font face les populations de cette municipalité de 32 localités, dont beaucoup sont situées dans la zone du Ferlo.

”La commune est composée de trente deux villages, qui sont confrontés à des difficultés liées à l’absence de postes de santé, de forages et d’électricité. Notre mouvement veut faire de sorte que la municipalité de Aouré soit dotée d’infrastructures pour soulager les populations”, a-t-il dit lors d’un entretien avec l’APS.

Il a fait état de difficultés liées au manque d’eau, précisant que seuls cinq villages de la commune ”disposent d’un forage, le reste consomme de l’eau de puits”.

”Dans certains villages, les populations partagent les puits avec les animaux, une situation très répandue dans la commune”, a fait savoir M. Dia.

Il a également soulevé un problème d’accès à l’électricité.

Dans le domaine de la santé, beaucoup de villages disposent de postes de santé mais n’ont pas souvent de personnel pour assurer le fonctionnement de ces structures, a laissé entendre Djibril Sadio Dia.

Il a déploré les nombreux cas de feux de brousse notés dans la zone, causant un problème d’accès aux pâturages.

‘’Nous voulons que les autorités nous aident à lutter contre les feux de brousse qui sont souvent enregistrés dans les villages de la commune de Aouré’’, a-t-il plaidé.

AT/SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Tambacounda : lancement de la campagne d’exploitation forestière dans la région (IREF)

Tambacounda, 20 fév (APS) – L’inspection régionale des eaux et forêts (IREF) de Tamb…