Kaffrine, 13 déc(APS) – Le village de Ndiolkosse, dans la région de Kaffrine (centre), se retrouve privé d’eau “depuis quelques semaines”, une situation qui oblige les femmes de cette localité à parcourir plusieurs kilomètres pour s’approvisionner en liquide précieux.

“Nous, populations de Ndiolkosse, vivons une situation vraiment difficile. Depuis quelques semaines avec l’arrivée des transhumants, nous vivons un véritable calvaire. Nous avons un seul tuyau qui alimente tout le village, à partir du forage de Ngouye Diéri, distant de cinq kilomètres. Or, il ne fait plus l’affaire pour desservir tout le village”, a alerté Assane Guèye, notable de Ndiolkosse, un village situé dans la commune de Gainthe Pathé.

“Nous appelons les autorités à nous venir en aide”, pour apporter “des solutions idoines [à cette situation], car les populations ne savent plus à quel saint se vouer”, a-t-il dit, ajoutant que pour s’approvisionner en liquide précieux, les femmes de Ndiolkosse sont obligées de parcourir des kilomètres.

Il s’y ajoute, a-t-il dit, d’autres difficultés liés à l’enclavement du fait de routes impraticables mais aussi le manque de maternité pour l’accès des femmes du village aux soins maternels.

Le secrétaire municipal de la Gainthe Pathé, Samba Diop, contacté par l’APS, a confirmé la pénurie d’eau à Ndiolkosse, mais il a donné des assurances selon lesquelles des solutions sont en train d’être trouvées pour en finir avec cette situation.

CTS/BK/MTN

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RAILS-RELANCE / GTS offre cinq jours de gratuité entre Thiès et Diamniadio, à partir de mercredi (DG)

Thiès, 5 mars (APS) – Les Grands trains du Sénégal (GTS) vont offrir cinq jours de s…